La Belgique, un peu plus petite en 2016

Par , publié le
International Photo d'illustration. Le Meuse non loin de Maastricht.
Photo d'illustration. Le Meuse non loin de Maastricht.

Oui, en 2016, la Belgique sera plus petite de 10 hectares. A l'origine de ce petit redécoupage des frontières, la presqu'île d’Eijsder Beemden inhabitée.

Les Parlements belge et néerlandais doivent encore approuver le texte. Mais sauf surprise, la Belgique devrait procéder à la cession, au profit de ses voisins, d'une bande de terre située entre les villes de Maastricht et Visé. Plusieurs raisons expliquent cette légère modification des frontières entre les deux pays.

14 hectares bientôt administrés par les Pays-Bas

Dans la province de Liège, donc, se situe la presqu'île d’Eijsder Beemden. Inhabitée, cette bande de terre est devenue un casse-tête depuis la découverte par des promeneurs d'un cadavre sans tête. Si la presqu'île est administrée par la Belgique, ce sont les policiers des Pays-Bas qui ont été alertés.

D'où le problème. En effet, pour y intervenir, polices néerlandaise et belge devaient demander à l'autre pays une autorisation. En l'espèce, un commissaire de police belge de la région Basse-Meuse explique la situation : "Nous avons donc dû y aller en bateau avec tout l'équipement et le procureur, le médecin légiste, le laboratoire judiciaire. Nous devions faire les allers-retours sur l'eau dans des conditions vraiment pas pratiques. Nous devions sauter du bateau sur la berge. Il fallait être en forme pour cela".

La Meuse a connu des changements

Inhabitée, la bande de terre était devenue un no man's land qui pouvait profiter au trafic de la drogue. Mais un autre facteur explique ce redécoupage, le premier depuis 1843 entre les deux pays européens. Le fleuve, du fait des modifications qui ont été apportées à ses berges et donc sa trajectoire, a fait passer des bouts de terrain de parte et d'autre de la Belgique et des Pays-Bas.

En échange, les autorités néerlandaises vont "donner" un terrain de l'autre côté du fleuve. Celui-ci est plus petit (4 hectares) que la presqu'île en question, en conséquence la Belgique perdra bien 10 hectares.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus