L1 et L2 : les supporters de foot interdits de déplacement ce weekend

Par , publié le
Foot Illustration. Le Stade Vélodrome avant sa rénovation, ici en 2007.
Illustration. Le Stade Vélodrome avant sa rénovation, ici en 2007.

La décision, qui trouve son origine dans les événements tragiques du vendredi 13 novembre, émane du ministère de l'Intérieur qui estime que les forces de l'ordre seront plus utiles ailleurs qu'aux abords des stades.

Ce weekeend, pendant lequel matchs de Ligue et de Ligue 2 vont être joués, les déplacements des supporteurs de clubs évoluant à l'extérieur sont interdits. La cause découle naturellement des attentats meurtriers du 13 novembre dernier à Paris, et de l'affectation des forces de sécurité aux abords des stades. Explications.

Des forces de l'ordre qui ont "une mission prioritaire"

Voici comment le ministère de l'Intérieur explique cette décision, prise mercredi : "les attentats du 13 novembre dernier témoignent du niveau particulièrement élevé de la menace terroriste (...) dans ce contexte, les forces de l'ordre sont particulièrement mobilisées pour faire face à celle-ci sur l'ensemble du territoire national" et celles-ci "ne sauraient être détournées de cette mission prioritaire pour répondre à des débordements liés au comportement de supporters dans le cadre de rencontres sportives".

Dans l'arrêté en question, l'ont peut lire en préambule que l'interdiction concerne le "déplacement des supporters de clubs de football lors de la 14e journée de championnat de Ligue 1 et de la 15e journée de championnat de Ligue 2", soit 9 matches pour la Ligue 1, 4 pour la Ligue 2. Cette interdiction est également étendue aux matches de la 15e journée de championnat de Ligue 2, les 23 et 24 novembre 2015, et du 7e tour de la coupe de France, du 20 au 22 novembre 2015 inclus.

Des mesures de sécurité renforcées dans les stades

Concernant la sécurité du public, le président de la Ligue de football professionnel Frédéric Thiriez a annoncé "un fort renforcement des palpations et fouilles des sacs à l'entrée des stades". De plus, il est demandé aux clubs "de s'assurer que les consignes se situent à l'extérieur du stade". Pour le public, il sera "rigoureusement interdit d'être porteur de pétard ou autre bombe agricole dans le stade ou aux abords". Enfin, la Marseillaise sera jouée avant chaque rencontre.

Crédits photos : Paolo Bona / Shutterstock.com

Partager cet article