Kosovo : L’opposition balance du gaz lacrymogène pour interrompre le parlement

Par , publié le
International
Du gaz lacrymogène en peine séance.

Au Kosovo, des députés de l'opposition ont jeté du gaz lacrymogène pendant une séance du parlement. Dix huit députés ont été exclus.

Drôle de scène au Kosovo, où l’opposition kosovare a perturbé ce vendredi la première séance du parlement, en lançant du gaz lacrymogène. Dix-huit députés de l’opposition ont été exclus en raison de leur comportement. Quatre d’entre eux, ont été évacués de force par la police.

Ce n’est pas la première fois que Vetëvendosje emploie ces méthodes. Depuis Septembre, l'opposition a perturbé Parlement avec des gaz lacrymogènes, gaz poivré, des sifflets et des bouteilles d'eau. Ils rejettent un accord entre le Kosovo et la Serbie, atteint l'an dernier, qui donne plus de pouvoirs aux Serbes au Kosovo. Ils sont également contre une démarcation de la frontière avec le Monténégro.

L'opposition exige de nouvelle élections

Les députés de l’opposition se disent déterminés à ne pas permettre le fonctionnement normal du Parlement, exigeant la démission du gouvernement et de nouvelles élections. "Le peuple a tourné le dos à ce régime et le gouvernement doit démissionner et répondre à la volonté du peuple", a déclaré Visar Ymeri, le leader du mouvement d’opposition Vetëvendosje. "C’est la fin de ce gouvernement et Isa (Mustafa, le Premier ministre) et Hashim (Thaçi le chef de la diplomatie, ndlr) doivent le comprendre, tout le monde doit le comprendre".

Le gouvernement appelle au calme

De son côté, le gouvernement accuse l'opposition d'essayer de prendre le pouvoir par la violence. "Nous assistons à la poursuite d’un comportement primitif. Nous appelons au calme et à un comportement responsable", a déclaré à la presse Hashim Thaçi. La séance a pu a reprendre avec succès lors de la quatrième tentative, mais sans les députés de l'opposition, qui ont dénoncé la décision de les expulser comme illégale.

Crédits photos : capture d'ecran/ youtube

Partager cet article