Koh Lanta : scandale autour d’un pacte réalisé par quatre aventuriers

Par , publié le | modifié le
Koh Lanta Koh Lanta, la revanche des heros

Au fil des éliminations, les candidats évoquaient la mise en place d’une alliance avant le début de l’émission. Le Parisien évoque cette éventualité dont l’objectif premier est d’amener au moins un des aventuriers pour partager les 100 000 euros.

Les rumeurs ont commencé après l’élimination de Freddy, mais le phénomène a pris de l’ampleur lorsque le valeureux Teheuria a quitté la tribu. A priori, ce type d’entente ne serait pas interdit, mais les commentaires fusent sur la toile notamment sur les réseaux sociaux. Denis Brognart très sollicité répond cordialement à tous les messages sur Twitter et dément l’existence d’un tel pacte. Pourtant, dans les colonnes du Parisien il évoque que « 100% des alliances financières qui ont été faites dans Koh Lanta n’ont pas été respectées ». Les candidats des précédentes saisons auraient donc déjà eu l’idée de former une alliance. Selon le présentateur, ces actes sont pour les « faibles ».

Dans la presse, les anciens se confient également, Teheiura a déclaré qu’il « y avait des rumeurs de pactes, mais avec qui je ne sais pas ». L’instigateur selon lui serait Claude, le même homme qui lui a planté un poignard dans le dos vendredi dernier. Avant son départ, Teheiura aurait reçu un message où il était écrit « tu sais on ne gagne jamais seul à Koh Lanta ». Certaines rumeurs évoquent ainsi la présence de Coumba, Claude, le pilote d’hélicoptère Bertrand et Patrick. Ce dernier a de grandes chances d’arriver à la dernière étape puisqu’il a pu récupérer les deux colliers d’immunité.

Bertrand quant à lui souhaite démentir cette rumeur, mais déclare que « Ce serait vous mentir de vous dire qu’on n’a pas essayé d’aller le plus loin possible ensemble ». Patrick est contre l’idée d’un partage de la récompense entre quatre candidats, mais il reconnait tout de même les avoir contactés avant l’émission.

Crédits photos : Capture d'écran TF1

Partager cet article