Kesha : la chanteuse perd son procès contre Dr. Luke et Sony

Par , publié le | modifié le
People Kesha dans son clip "Die Young"
Kesha dans son clip "Die Young"

Alors qu'elle demandait que son contrat la liant à son producteur Dr. Luke et Sony soit annulé, la chanteuse Kesha n'a finalement pas obtenu du tribunal de New York la satisfaction qu'elle attendait.

En octobre 2014, la chanteuse Kesha attaquait son producteur Luke "Dr. Luke" Gottwald pour des abus sexuels que ce dernier aurait commis à son encontre. Des agressions qui, selon les dires de l'interprète de "Die Young", l'auraient conduite à se faire interner deux mois durant. Le producteur aura répliqué en attaquant à son tour Kesha et sa mère pour diffamation et tentative d’extorsion.

En début de mois, un juge new-yorkais avait débouté la plainte de Dr. Luke, même s'il restait alors à la justice du Tennessee de délivrer également son verdict sur cette affaire. Kesha devait quant à elle patienter jusqu'au 19 février dernier avant de savoir si sa requête d'annulation du contrat le liant à son producteur aura été finalement entendue.

Dr. Luke poursuivi par Kesha : le juge n'annulera pas le contrat

Et vendredi, le tribunal de New York s'est prononcé en défaveur de la chanteuse, estimant que cette dernière ne pouvait, au regard des faits, demander "d'annuler un contrat établi dans les règles, longtemps négocié et signé entre deux parties consentantes." Et d'expliquer un peu plus son verdict en indiquant que la maison de disque Sony avait consenti à ce que les six autres albums de la chanteuse soient enregistrés sans la participation de Dr. Luke. Le juge considère par conséquent que plus aucun "problème" n'empêche désormais Kesha d'assurer son contrat jusqu'à son terme.

Les soutiens de Lady Gaga et Lily Allen

À l'annonce du verdict, Kesha n'a vraisemblablement pas pu retenir ses larmes. Et si des fans l'attendaient devant le tribunal pour lui manifester leur soutien, la chanteuse a également reçu des mots de réconfort de plusieurs de ses collègues du milieu. Sur le réseau social Twitter, Lady Gaga a par exemple publié le message suivant : "Il y a des gens qui t'aiment partout dans le monde Kesha. Et je peux sincèrement dire que je suis en admiration devant ton courage." Et Lily Allen d'y avoir indiqué quelques heures plus tard : "En ce jour, mes pensées sont avec Kesha. Je suis désolé que tu aies à endurer cette expérience."

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus