Kenya : Deux lionnes en cavale dans la ville de Nairobi

Par , publié le
International Photo d'illustration
Photo d'illustration

La ville de Nairobi est en alerte après que deux lionnes en fuite étaient vues en captivité. Elles étaient en captivité dans un parc à proximité.

Panique dans la ville de Nairobi. La capitale du Kenya accueille malgré elle deux lionnes qui se sont échappées du parc national de Nairobi. Elles ont été vues pour la dernière fois dans un quartier de la ville. Hier, le KWS, service kényan de la faune sauvage, a lancé un appel à l’aide "pour retrouver les deux lionnes qui ont quitté le Parc national de Nairobi".

"Les lions sont des animaux sauvages dangereux. Évitez de les provoquer en leur faisant face", prévient Paul Udoto, porte-parole du parc. "Il s'agit de zones densément peuplées et c'est pourquoi nous intensifions nos recherches". Ce dernier somme "quiconque ayant des informations à les partager avec nous immédiatement. Nos équipes, qui incluent des vétérinaires, sont à pied d'oeuvre à Langata à la recherche des animaux".

Six lions s’étaient échappés du parc

Interrogé par Associated Press, Paul Udoto avait au préalable, confirmé que six lions avaient pu s’échapper de ce parc, qui accueille des gazelles, des rhinocéros, ou encore des buffles. Sécurisé par une clôture électrifiée, Paul Udoto, n’a pas communiqué sur la façon dont les lions ont pu s’échapper du parc, qui ne se trouve qu’à 7 kilomètres des gratte-ciels de la capitale.

Ce n’est pas la première fois que les kenyans font face à des lions en cavale. En 2012, six lions avaient été tués après avoir attaqué huit chèvres de bergers masaï. Selon un récent rapport, il ne resterait que 2000 lions au Kenya. Effet dévastateur d’année de chasse et de braconnage.

Crédits photos : capture d'ecra/ youtube

Partager cet article

Pour en savoir plus