Jumeaux : des naissances doublées en 40 ans

Par , publié le
Société Photo d'illustration. De vrais jumeaux.
Photo d'illustration. De vrais jumeaux.

Une étude parue il y a de cela quelques semaines révèle que le nombre de naissances de jumeaux a doublé en 40 ans dans les pays développés. Une situation qui pourrait toutefois ne pas durer.

Une équipe de chercheurs, incluant un Français, se sont penchés sur la fréquence des naissances de jumeaux au sein de pays développés, et les résultats de leurs observations d'avoir été publiés en décembre dernier dans la revue Population and Development Review.

On remarque pour commencer une sensible augmentation de ces naissances à partir des années 70. Laquelle peut s'expliquer de deux manières. La première concerne le retard des maternités, et la seconde la diffusion de l'assistance médicale à la procréation (AMP), comme le rapportent nos confrères du Huffington Post.

Naissances de jumeaux dans les pays développés : plus fréquentes avec l'âge

Le "boom des jumeaux", selon les scientifiques, trouve également son origine dans le fait que les probabilités de donner naissance à des jumeaux augmentent avec l'âge (entre 35 et 39 ans). Des chances qui sont également déterminées par le rang de naissance ainsi que par la région du monde. On nous précise au passage que ne sont concernées ici que les grossesses spontanées.

Des grossesses gémellaires moins fréquentes depuis les années 2000

Le pourquoi de naissances retardées s'explique pour sa part par des études de plus en plus longues, une activité des femmes plus prononcée ainsi que par le désir d'établir une stabilité professionnelle et amoureuse avant de penser grossesse. L'augmentation des naissances gémellaires est quant à elle principalement due à un recours de plus en plus systématique aux techniques de procréation médicale assistée. En effet, dans les cas de fécondations in vitro, les chances de donner naissance à des jumeaux s'avèrent plus importantes en raison d'une implantation multiple d'embryons. On notera d'ailleurs que l'AMP est à elle seule responsable de 61% des grossesses gémellaires en France. Mais étant donné que depuis les années 2000, le recours à plusieurs embryons n'est plus automatique, les naissances de jumeaux apparaissent moins fortes dans des pays comme le Pays-Bas, le Danemark, la Norvège, la Finlande et la République Tchèque. Ce qui n'est pas encore le cas en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis, où quelques années supplémentaires d'observation devraient permettre de confirmer si le plateau a été atteint dans ces régions du globe.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article