Juliette Greco veut retrouver un tableau de Gainsbourg lui ayant été volé

Par , publié le
Culture
Juliette Gréco (2015)

En ce vendredi, la chanteuse Juliette Gréco lance un appel dans l'espoir de remettre la main sur un tableau signé de la main de Serge Gainsbourg qui lui a été volé.

On connaît et reconnaît notamment Serge Gainsbourg pour son talent d'écriture, et pas forcément pour son aisance pinceau en main. C'est pourtant au troisième art que l'artiste s'est adonné avant d'épouser la carrière d'auteur-compositeur-interprète ayant fait sa renommée.

Au moins deux personnes estiment néanmoins l'œuvre picturale de Serge Gainsbourg : la chanteuse Juliette Greco, à qui ce dernier avait offert son ultime toile au début des années 60, ainsi qu'une personne à l'identité inconnue (et éventuellement accompagnée) ayant dérobé la tableau en question à Juliette Greco. Laquelle, nous apprend Francetv info, a choisi de lancer un appel dans le but de retrouver la toile.

Tableau volé de Gainsbourg : l'appel de Gréco avant un probable dépôt de plainte

"Je suis très malheureuse, j'ai l'impression qu'on m'a arraché un petit morceau de ma vie. Pour l'instant, je ne porte pas plainte. Je donne quelques jours à mes voleurs pour le remettre là où ils l'ont trouvé, après je lance la machine de guerre, je ne peux pas laisser passer ça." Des propos tenus par la chanteuse à Dinan, où elle se produit en ce jour dans le cadre de la dernière tournée de sa carrière.

Une contrefaçon pour faire illusion

Juliette Gréco a indiqué s'être rendu compte il y a peu de la disparition du tableau après avoir remarqué qu'une contrefaçon avait été accrochée à l'emplacement de cette toile. Une toile, nous dit-on, qui se trouvait dans une pièce peu utilisée de la maison que Juliette Gréco détient dans l'Oise. "C'est un tableau de petite taille, 50 cm sur 20 cm environ, que Serge m'avait offert au début des années 60. C'était le dernier qu'il avait peint et le dernier qui lui restait. Il est signé Ginsburg [ndlr : le vrai nom de famille de Serge Gainsbourg]. Ce tableau le représente lui et sa sœur, quand  ils étaient enfants, dans un parc. C'est une scène d'une tendresse infinie." La chanteuse a également fait état de la disparition d'un deuxième tableau qui était lui aussi accroché dans cette pièce, sans toutefois avoir décelé de traces d'effraction au sein de sa demeure.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article