JT de TF1 : Jean-Pierre Pernaut pourrait être remplacé par Yves Calvi

Par , publié le
Télévision
Jean-Pierre Pernaut au JT de 13h de TF1 le 10 novembre 2016

Le départ de Jean-Pierre Pernaut du JT de TF1 serait prévu et le nom d'Yves Calvi serait celui de son successeur si Jacques Legros ne reprenait pas le poste de son collègue qu'il remplace en période de vacances.

TF1 est-elle prête à se séparer du présentateur phare de son JT de 13h, Jean-Pierre Pernaut, alors que ce dernier réunit en moyenne 5,4 millions de téléspectateurs chaque jour devant ses bulletins ? La question se pose alors qu'il se dit que ce départ serait bel et bien prévu par la chaîne.

Télé Star soulève l'interrogation tout en signifiant l'apparente volonté du journaliste de rester en place. En janvier dernier, il déclarait ainsi qu'"il n'y a pas de raison [que je parte]. Ça ne dépend pas que de moi, ça dépend également de mon patron et des téléspectateurs. Dans ce métier, on n'est pas maître de son avenir."

Jean-Pierre Pernaut : bientôt 29 ans au JT de 13h de TF1

Des castings seraient actuellement menés par TF1 pour trouver le successeur de Jean-Pierre Pernaut, lequel fêtera le 22 février prochain ses 29 ans de présence au journal de 13h00. Des discussions seraient également en cours entre les différentes parties pour convenir des modalités de départ du présentateur de 66 ans visiblement très apprécié des téléspectateurs de la première chaîne. Le risque pour TF1 est donc celui de se couper d'une frange de fidèles ne souhaitant pas forcément que Jean-Pierre Pernaut parte à la retraite.

Jacques Legros pour assurer l'interim ?

Le nom de son possible successeur qui circule actuellement est celui d'Yves Calvi, qui a rejoint LCI à la rentrée 2016 après plus de dix ans passés au sein de France Télévisions. On parle également de Jacques Legros, qui remplace Jean-Pierre Pernaut pendant les vacances et dont le départ pourrait l'amener à sensiblement gonfler son temps de présence à l'antenne.

Dans le cas de figure où ce poste ne lui reviendrait finalement pas, il pourrait néanmoins assurer l'intérim en attendant l'arrivée du "nouveau" Jean-Pierre Pernaut. Notons pour finir que Jacques Legros tout comme Yves Calvi ne se sont pas encore publiquement exprimés sur la question.

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus