Jouer à Tetris permet de réduire les souvenirs douloureux

Par , publié le | modifié le
Santé Tetris
Tetris

Selon une étude britannique, jouer à Tetris serait utile pour les personnes souffrant de syndromes post-traumatique.

Tetris n’a jamais été un jeu comme les autres. Sorti il y a maintenant 28 ans ans sur console NES, ce jeu de réflexion inspiré par Alekseï Pajitnov, a marqué plusieurs générations, au point de devenir un sujet d’études. Selon une équipe de l’université de Cambridge au Royaume-Uni, Tetris serait une aide précieuse pour les personnes souffrant de syndrome post-traumatique.

Parue dans la revue Psychological Science, l’étude s’est penchée sur deux séries d’expériences. La première, assez désagréable, a conduit 52 personnes à visionner un film de 12 minutes, dont certaines scènes recréaient les conditions d’un traumatisme, comme des accidents de voiture, ou une blessure profonde. Le lendemain, les patients étaient amenés à répondre à un questionnaire sur leurs souvenirs du film. Une moitié a ensuite passé 12 minutes à jouer à Tetris. Tous enfin, ont été invités à rédiger un carnet pendant une semaine dans lequel ils devaient retranscrire un moment douloureux qui se re-manifestait.

Jouer à Tetris n’est pas la solution miracle mais peut aider

Par la suite, l’étude menée par Emily Holmes, a permis de constater que ceux qui ont joué à Tetris quatre heures après le film étaient moins susceptibles d’avoir des souvenirs non désirés. A l’inverse, ceux qui n’ont pas joué à ce jeu ont retranscrits plus de souvenirs douloureux dans leur carnet. "Même si les personnes préfèrent oublier les souvenirs traumatisants, elles ont intérêt à les ramener, sous certaines conditions, pour les rendre moins intrusifs", affirme Ella James, co-auteur de l’étude.

"Actuellement, les traitements pour soigner le syndrome de stress post-traumatique sont prescrits un mois après l'événement traumatique, pour être sûr du diagnostic, mais nous manquons de traitements préventifs qui puissent être donnés plus tôt", renchérit Emily Holmes. Les auteurs de l’étude ne voient pas Tetris comme le traitement ultime, mais peut aider à contribuer à réduire des souvenirs douloureux.

Partager cet article