Josh Greenberg, le co-fondateur de Grooveshark retrouvé mort chez lui

Par , publié le
Tech Josh Greenberg.
Josh Greenberg.

Le co-fondateur du site Grooveshark, Josh Greenberg a trouvé la mort à 28 ans dans sa résidence à Gainsville.

Le co-fondateur du site de musique Grooveshark en 2006, Josh Greenberg est mort à l'âge de 28 ans dans sa maison située à Gainsville en Floride aux États-Unis. C'est Abby Mayer, la petite-amie du co-fondateur qui a fait cette macabre découverte.

Les causes de sa mort n'ont pas encore été déterminées mais la police locale a indiqué sur son compte Twitter que la mort de Josh Greenberg n'avait aucun signe de suicide ou d'acte criminel.

Josh Greenberg avait de nouveaux projets

La mère de Josh Greenberg, Lori Greenberg a accordé une interview au Gainsville Sun. Elle a affirmé en citant les autorités américaines que les résultats des analyses toxicologiques seront connus dans deux ou trois mois. Toujours selon la mère du défunt co-fondateur, le jeune homme avait de nouveaux projets. Il était "davantage soulagé que déprimé".

Un problème de droits d'auteurs

Le jeune entrepreneur n'était âgé que de 19 ans lorsqu'il a créé le site Grooveshark avec Sam Tarantino. La plateforme comptait plus de 30 millions d'utilisateurs mensuels. Ce sont les pionniers de la musique en continu car ils ont permis aux internautes d'écouter gratuitement de la musique en ligne. Cependant, les fondateurs de Grooveshark n'avaient pas pensé à payer les artistes dont les chansons sont protégées des droits d'auteur. Le site a été fermé en avril à cause de nombreux problèmes liés aux droits d'auteurs. L'entreprise encourait jusqu'à 700 millions de dollars de dommages et intérêts.

"Dans le cadre d'un règlement à l'amiable avec les majors de l'industrie du disque, nous avons accepté de cesser nos activités immédiatement, d'effacer toutes les oeuvres protégées par des droits d'auteur encore en notre possession, de renoncer à la propriété du site, de nos application mobiles et de notre propriété intellectuelle, incluant nos brevets et nos droits d'auteur", avait déclaré Grooveshark en avril dernier. "Malgré les meilleures intentions du monde, nous avons fait de sérieuses erreurs. Nous avons échoué à obtenir des licences de la part des ayants droit pour la grande majorité des musiques sur le service. C'était mal. Nous présentons nos excuses. Sans réserves", ont-ils conclu.

Suite à la tragique nouvelle, une page Facebook a été créée afin de rendre hommage à Josh Greenberg.

Crédits photos : Josh Greenberg.

Partager cet article

Pour en savoir plus