Jérusalem : un garde-frontière grièvement blessé, son assaillant tué

Par , publié le
International Des policiers israéliens
Des policiers israéliens

Dimanche à Jérusalem, un garde-frontière israélien a été grièvement blessé dans une attaque au couteau. Ses collègues ont depuis abattu l'agresseur.

Moins d'une semaine après une attaque à l'arme blanche ayant blessé deux hommes et vu l'une des deux assaillantes perdre la vie, la ville de Jérusalem (Israël) a de nouveau été le théâtre de faits de violence. Dimanche à la porte de Damas, un garde-frontière israélien a ainsi reçu plusieurs coups de couteau avant que son assaillant ne soit abattu par d'autres garde-frontières.

Comme nos confrères de Ouest-France semblent le laisser entendre, les collègues de la victime n'étaient vraisemblablement pas visés par l'auteur des coups, et ont donc ouvert le feu vers ce dernier. Quant au garde-frontière blessé dans l'attaque, il a été évacué en direction d'un hôpital dans un état grave.

Attaque au couteau à Jérusalem : un garde-frontière israélien évacué à l'hôpital dans un état grave

La nuit précédente, sur la base de propos tenus par une porte-parole militaire, l'armée israélienne fermait une nouvelle radio palestinienne, la troisième en l'espace d'un mois, à Hébron (sud de la Cisjordanie occupée). Cette même porte-parole a indiqué que les forces de l'armée "ont confisqué le matériel de diffusion de la station radio surnommée 'Dream' qui a diffusé des programmes en vue de promouvoir et d'encourager le terrorisme contre des civils et les forces de sécurité israéliennes".

Des radios palestiniennes fermées, accusées de "promouvoir et d'encourager le terrorisme"

Les deux précédentes fermetures avaient eu lieu en novembre et elles aussi à Hébron. La région se trouve être particulièrement ciblée par les violences survenant en Israël et au sein des Territoires Palestiniens depuis le 1er octobre dernier. Dès lors, 99 Palestiniens ont trouvé la mort, incluant un Arabe israélien, ainsi que 17 Israéliens. Un Américain et un Érythréen ont également perdu la vie durant ces attaques.

Partager cet article

Pour en savoir plus