Jean-Yves Le Drian : le général Piquemal doit être mis à la retraite

Par , publié le
France Jean-Yves Le Drian sur RTL
Jean-Yves Le Drian sur RTL

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a appelé à ce que le général Piquemal soit mis à la retraite, le gradé étant ainsi poursuivi par la justice pour une participation à une manifestation anti-migrants non autorisée.

On apprend que le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a demandé la mise à la retraite du général Christian Piquemal. Ce dernier est ainsi accusé d'avoir pris part à une manifestation anti-migrants à Calais alors que la préfecture n'avait pas donné son autorisation pour la tenue de ce rassemblement.

Les faits, qui nous sont rappelés par Le Figaro, remontent au 6 février dernier. Le général Piquemal avait alors été vu à Calais (Pas-de-Calais) lors d'une manifestation anti-migrants sur l'appel du mouvement d'extrême droite Pegida (Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident). Un rassemblement, nous dit-on, pourtant interdit par les autorités.

Manifestation interdite : Le Drian demande la retraite de Piquemal

Muni d'un mégaphone, le gradé âgé de 75 ans avait témoigné de sa présence afin de défendre à titre personnel "la grandeur de l'identité de la France". Il aura ensuite été interpellé par les CRS, de même que quatre de ses soutiens. Ses partisans ont entre autres regretté qu'il se soit agi là de la première arrestation d'un général depuis Maurice Challe en 1961, lequel fut l'un des quatre généraux putschistes d'Alger sous De Gaulle.

L'armée de Terre saisie pour une exclusion de la deuxième section

Il était prévu que le général Piquemal soit jugé, le 8 février en compagnie de quatre autres personnes, en comparution immédiate au tribunal de Boulogne-sur-Mer pour "participation à un attroupement qui ne s'est pas dissout après sommation". Un jugement qui ara finalement été reporté au 12 février en raison d'une incompatibilité de son état de santé "avec une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel". L'entourage de M. Le Drian a donc indique lundi que ce dernier a saisi l'armée de Terre dans le but de faire exclure le général Piquemal de la deuxième section via un conseil de discipline et de prononcer sa retraite. Précisons que la deuxième section rassemble des officiers généraux n'étant plus en activité mais que l'armée peut toujours solliciter.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article