Jean-Vincent Placé, secrétaire d'Etat et bientôt colonel dans les forces spéciales

Par , publié le | modifié le
France Jean-Vincent Placé.
Jean-Vincent Placé.

Nous ne sommes pas le 1er avril, et ce n'est vraiment pas une fausse info : Jean-Vincent Placé va intégrer les forces spéciales de l'armée, directement au grade de colonel. Un titre honorifique car il fera partie de la "réserve citoyenne".

Révélée par L'Opinion jeudi, l'information a depuis été confirmée par le principal intéressé : Jean-Vincent va bel et bien intégrer l'armée en tant que "réserviste citoyen", au grade de colonel.

Placé au 13e régiment de dragons parachutistes

Mais d'abord, quel est ce statut ? Selon le site du ministère de la Défense, les réservistes citoyens sont "sont des collaborateurs bénévoles du service public, des ambassadeurs de la Défense et de la gendarmerie, qui ont choisi de servir en faisant bénéficier les forces armées et les formations rattachées de leur expertise et de leur connaissance du tissu socio-économique".

Mais pourquoi l'ex-sénateur souhaite-t-il intégrer ce régiment en particulier ? L'Obs l'a contacté. Le secrétaire d'Etat explique qu'il a une "grande sympathie pour l'histoire de notre pays. Ce régiment est particulier car il est l'héritier des dragons de l'Impératrice Eugénie". Il précise encore vouloir oeuvrer à un "rapprochement de la société civile et de l'armée".

Un commando très réputé

L'Obs précise néanmoins que M. Placé ne devrait pas prendre part aux opérations militaires de ce commando d'élite dont la spécialité est le renseignement. D'après lui encore, le fait d'accéder directement au grade de colonel de la réserve citoyenne est normal : "C'est une procédure accessible à certains acteurs de la vie publique dont les parlementaires. J'avais rencontré le chef d'état-major de l'armée de terre à la mi-février mais comme j'ai été nommé au gouvernement, les choses ont un peu traîné".

Et BFM TV de nous rappeler que la députée PS Geneviève Fioraso a elle aussi décidé de participer à cette réserve citoyenne, également au grade, qui reste honorifique, de colonel. Elle juge ainsi qu'il faut "soutenir les forces de sécurité".

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article