Jean-Marc Morandini pointé du doigt par Steevy Boulay

Par , publié le
People Steevy Boulay
Steevy Boulay

Steevy Boulay, ancien chroniqueur pour Jean-Marc Morandini, indique avoir « vécu un enfer » en travaillant pour l’animateur visé par de graves accusations.

L’affaire Jean-Marc Morandini n’en finit plus d’agiter le paysage audiovisuel français. L’animateur est, depuis quelques semaines, empêtré dans des accusations de « travail dissimulé », « corruption de mineur » et « harcèlement sexuel » à cause de pratiques douteuses lors de casting.

Alors que ce dernier a déclaré hier vouloir être auditionné le plus tôt possible, il doit faire face à une nouvelle attaque venant cette fois de Steevy Boulay avec qui il a collaboré en 2011.

Steevy Boulay et « l’enfer » Morandini

Il y a 5 ans, l’ancien candidat de Loft Story est recruté par Jean-Marc Morandini pour devenir chroniqueur pour l’émission Morandini ! sur Direct 8. Peu de temps après le début de leur collaboration, les médias évoquent de vives tensions entre les deux hommes, Steevy Boulay étant alors jugé comme ingérable.

Quelques semaines après le début de l’émission, le protégé de Laurent Ruquier est mis à pied par Jean-Marc Morandini et prié d’aller voir ailleurs. Lors d’une interview de promotion donnée à Voici.fr pour la sortie de son livre intitulé « Le devoir avant tout », Steevy Boulay s’est confié sur l’« enfer » qu’il aurait vécu lors de cette collaboration.

Jean-Marc Morandini dans la tourmente

Le chroniqueur déplore « C’est simple, en quinze ans avec Laurent Ruquier, je n’ai jamais eu un problème. En deux mois avec Morandini, j’ai vécu un enfer. Voilà. Moi, j’ai des principes de vie qui sont bien ancrés et, visiblement, on n’avait pas les mêmes principes. Moi, j’aime la loyauté, j’aime les gens droits pour résumer. Il ne l’a pas été. »

Steevy Boulay ne semble ni ému ni surpris des accusations contre son ancien employeur « On récolte ce que l’on sème. Je ne suis pas là pour acca­bler, tant pis pour lui, il a joué avec le feu et il s’est brûlé. » a-t-il précisé à Voici.

Écarté de l’antenne d’Europe 1 suite à cette affaire, Jean-Marc Morandini continue de présenter chaque semaine sur NRJ 12 l’émission Crimes.

Partager cet article

Pour en savoir plus