Jean-Marc Ayrault : 40 années au service du parti socialiste

Par , publié le
Politique Jean-Marc Ayrault

C’est officiel, depuis ce matin Jean Marc Ayrault a pris ses nouvelles fonctions de Premier ministre. Sa carrière politique est assez étoffée, il est dans cette branche depuis la fin des années 60. Retour sur une carrière en faveur de son nouveau poste.

Son engagement politique commence avec le MRJC (Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne) dès les années 60. En parallèle, il deviendra professeur d’Allemand et sera approché par le parti socialiste. Jean-Marc décidera de rejoindre les rangs après le sacre de François Mitterrand au Congrès d’Epinay en janvier 1972. Âgé de 26 ans, il endosse le statut de conseiller général de Saint-Herblain jusqu’en 1982, son épouse prendra sa place pendant une dizaine d’années.

En 1977, sa carrière politique prend un tournant pendant les élections municipales où la gauche est largement plébiscitée. Jean-Marc devient donc le maire le plus jeune de France. Une dizaine d’années plus tard, il continue son ascension en accédant au poste de député en Loire-Atlantique. Il sera sans cesse réélu et obtient immédiatement sa place en 2002 alors que les législatives se révèlent désastreuses pour la gauche. En 1989, il jette son dévolu sur la ville de Nantes où il deviendra le maire dès le premier tour. Cette performance se produira à nouveau les trois mandats suivant, à chaque fois contre un candidat différent.

Jean-Marc Ayrault fait ses preuves au sein du parti socialiste notamment en montant en grade. Dès la fin des années 70, il siègera au comité directeur ainsi qu’au bureau exécutif national dès 1981. À l’époque François Hollande fera une première fois appel à ses services en le choisissant comme dirigeant du PS à l’Assemblée nationale. Cette reconnaissance sera également appuyée par Lionel Jospin. Il garde cette responsabilité jusqu’en 2012 où il obtient son billet pour Matignon.

En 2007, Ségolène Royal perd les élections présidentielles face à Nicolas Sarkozy. Jean-Marc Ayrault décide de créer un « cabinet fantôme » reposant sur un modèle britannique. François Hollande l’avait choisi une seconde fois pour l’accompagner durant sa nouvelle campagne.

Mercredi matin, il devenait officiellement Premier ministre après la passation de pouvoir avec François Fillon. Désormais, sa prochaine mission est de former le gouvernement tout en prenant en compte les volontés du président de la République. Ensuite, il devra se pencher sur la crise faisant rage en France et en Europe, il a donc besoin d’une équipe à la fois expérimentée et surtout solide. Il devra également faire face aux accusations à cause de sa condamnation en 1997 pour favoritisme dans un marché public.

Jean-Marc Ayrault compte travailler immédiatement, il a déclaré vouloir se mettre au service du pays rapidement, car « il y a urgence ». Le nouveau Premier ministre souhaite tout faire pour aider François Hollande dans sa mission de redresser la France. Mis à part son nouveau rôle, il souhaite rester simple, il a confié après sa nomination qu’il « faut garder tout en maintenant la sécurité nécessaire, la simplicité, ça vaudra pour le Premier ministre comme pour tous les ministres ».

Rendez-vous en fin d’après-midi pour connaitre la composition du nouveau gouvernement.

Partager cet article

Pour en savoir plus