Japon : le rapport sexuel entre un singe et une biche intrigue les scientifiques

Par , publié le | modifié le
Environnement
Singes dans un zoo

Des primatologues ont découvert un comportement d’accouplement inédit entre un macaque du Japon et une biche sur l’île de Yakushima.

Qu’est-ce qui a bien pu pousser ce macaque japonais à se lancer dans un ébat sexuel avec une biche ? C’est la question que se posent les primatologues français Cédric Sueur et Marie Pelé, membres du projet de recherche Saru sur les singes du Japon.

Avec leurs collègues japonais, les scientifiques français ont en effet observé un comportement animal jamais observé jusqu’alors : le coït entre deux espèces très différentes en milieu naturel.

Évacuer la frustration sexuelle ?

Cette étude étonnante a été publiée ce 10 janvier dans la revue scientifique Primates. La relation sexuelle qui agite la communauté scientifique s’est déroulée sur l’île de Japonaise de Yakushima entre un macaque japonais et une biche Sika, deux espèces qui vivent en symbiose sur cette île puisqu’elles partagent la même nourriture, et parfois, vont même jusqu’à se toiletter entre elles.

Mais dans le cas présent, les intentions du macaque ne font aucun doute comme on peut le voir dans la vidéo capturée par le photographe animalier Alexandre Bonnefoy.

Un comportement amené à se reproduire ?

Bien entendu, cet accouplement n’a pas vocation à perpétuer l’espèce pour le singe et les scientifiques avancent l’hypothèse que le singe a utilisé la pauvre biche pour évacuer sa frustration sexuelle. Les relations sexuelles inter-espèces sont extrêmement rare dans le règne animal, car jusqu’à maintenant, seules des otaries à fourrure de l’antarctique avaient été prises en flagrant délit de coïts avec des manchots.

Les primatologues vont désormais se pencher de plus près sur ce comportement afin de vérifier s’il s’agissait d’un acte isolé ou si les macaques japonais de l’île de Yakushima vont adopter massivement cette pratique.

Crédits photos : Tascalo / morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus