Ivoire : les dents d'un cachalot échoué en Normandie ont été volées

Par , publié le
Nature Le cachalot échoué en Normandie.
Le cachalot échoué en Normandie.

Des braconniers ont arraché la dentition d'un cachalot échoué au Havre vendredi dernier.

Le cachalot de 14 mètres de longueur avait été découvert échoué dans la réserve naturelle de l'estuaire de la Seine, à proximité de Port 2000, au Havre (Seine-Maritime). A l'occasion d'un problème technique qui a retardé l'opération d'enlèvement de son cadavre, des braconniers en ont profité pour arracher ses dents, véritable trésor d'ivoire.

Un vol d'ivoire très lucratif

C'est l'organisation de protection de l'environnement Robin des Bois qui a révélé cette affaire, confirmée par la Maison de l'Estuaire qui ets en charge de la réserve. Sur son site web, l'association indique : "De tels actes de braconnage et de profanation se multiplient en Europe, en Islande et au Canada. Chaque cachalot porte sur sa mâchoire inférieure 20 à 25 dents coniques. Certaines pèsent un kilo, un kilo d’ivoire vendu sur le marché noir entre 2.000 et 5.000 euros".

Au-delà de cet acte illégal, Robin des Bois précise que les eaux de la Manche sont devenues, pour les cétacés, "des milieux hostiles". En cause, "Le chaos acoustique sous-marin, les collisions avec les navires et l’ingestion des déchets de plastique" qui "sont les principales causes de la mort non naturelle des cachalots".

Crédits photos : Maison de l'Estuaire

Partager cet article

Pour en savoir plus