iTélé: Le gouvernement recevra la direction de Canal+ lundi

Par , publié le
Télévision Rassemblement devant le siège d'iTELE, le 25 octobre 2016 à Boulogne-Billancourt, près de Paris
Rassemblement devant le siège d'iTELE, le 25 octobre 2016 à Boulogne-Billancourt, près de Paris

Myriam El Khomri et Audrey Azoulay vont recevoir la direction de Canal + ce lundi pour trouver une porte de sortie à la grève qui touche iTélé depuis le 17 octobre. Les salariés vont être reçus cet après-midi.

La lumière est-elle enfin au bout du tunnel pour la chaîne d’information iTélé ? Selon les informations du journal Le Figaro, la ministre du Travail Myriam El Khomri et celle de la Culture Audrey Azoulay devraient recevoir la direction du groupe Canal +, propriétaire de la chaîne d’infos, ce lundi pour entrevoir une porte de sortie à un conflit qui dure depuis le 17 octobre.

Les salariés également reçus

Alors que Myriam El Khomri a déjà reçu les syndicats ce lundi, Audrey Azoulay a annoncé sur Twitter qu’elle recevrait une délégation de salariés dès cet après-midi, sans doute pour préparer la réception de la direction de Canal + le 14 novembre.

Myriam El Khomri a souhaité rencontrer la direction « le plus rapidement possible » pour trouver « très vite » une issue à cette grève, la plus longue de l’histoire de l’audiovisuel privé, précipitée par l’arrivée de Jean-Marc Morandini à l’antenne de la chaîne.

Les propositions de la direction pas satisfaisantes

Depuis le début du conflit, la direction du groupe canal + a fait plusieurs propositions aux salariés pour arrêter le conflit. La possibilité laissée à chacun de ne pas travailler avec Jean-Marc Morandini a été avancée tout comme de meilleures conditions de départ pour celles et ceux qui voudraient quitter la chaîne.

Des propositions insuffisantes pour les grévistes qui réclament toujours la mise à l’écart de Jean-Marc Morandini. Ils demandent également la signature d’une charte éthique, la nomination d’un directeur de la rédaction distinct du directeur général, et surtout la mise en place d’un projet stratégique et éditorial qui permettrait de redresser la situation économique très compliquée de la chaîne.

Crédits photos : © AFP/Archives CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

Partager cet article