Une italienne poursuivie par son mari pour ne pas avoir fait le ménage

Par , publié le | modifié le
Insolite Photo d'illustration
Photo d'illustration

Une femme de 40 ans risque jusqu'à six ans de prison. Son mari lui reproche de ne pas faire assez le ménage et la cuisine.

Oisiveté et goujaterie ne font pas bon ménage. En Italie, une femme au foyer est poursuivie en justice par son propre mari pour motif que cette dernière ne s’est pas acquittée de ses tâches ménagères. Elle est donc officiellement inculpée de « mauvais traitement envers sa famille ». Une histoire assez insolite mais qui pourrait avoir de sérieuses conséquences pour la femme.

Si elle est reconnue coupable, elle pourrait écoper de deux à six ans selon le code pénal italien. Originaires de la ville de Sonnino, le mari estime que sa femme, 40 ans, est très oisive concernant le ménage et les repas. Ce dernier affirme qu’il a été "forcé de vivre dans des conditions de mauvaise hygiène" pendant près de deux ans. Par plusieurs fois, il a été contraint de jeter la nourriture à la poubelle, affirme Il Fatto Quotidiano, relayé par The Washington Post.

Les femmes passeraient 21 heures de plus en travail ménager

Si la mésaventure de cette femme peut paraitre étrange vu de France, des affaires comme celles-ci sont paradoxalement plutôt fréquentes en Italie, où un adulte de 30ans peut toujours poursuivre en justice ses parents si ces derniers ne veulent pas subvenir à ses besoins.

Desperate housewives

En 2013, une étude révélait que les italiennes passaient en moyenne près de 21 heures de plus que les hommes dans le travail ménager. Un déséquilibre qui avait notamment provoqué une surprenante initiative de la part de citoyens qui avaient proposé de verser un salaire aux femmes au foyer.

Partager cet article

Pour en savoir plus