Italie : le régime vegan imposé aux enfants bientôt illégal ?

Par , publié le
International Enfants à la cantine
Enfants à la cantine

Si ce projet de loi était voté en Italie, les parents qui imposent le régime vegan à leurs enfants seraient passibles d'une peine d'emprisonnement.

Contraindre ses enfants à terminer leur assiette vidée de sa viande mais toujours riche en légumes apparaît encore telle une démarche relativement conseillée. En revanche, imposer le régime vegan à ses chérubins pourrait bientôt tenir d'une pratique illégale en Italie, ou un projet de loi a ainsi été déposé dans ce sens.

Plus précisément, comme le rapportent nos confrères de Pourquoi Docteur ?, le texte de la députée centre-droit Elvira Savino cible les parents qui obligeraient leurs enfants de moins de 16 ans à suivre "un régime alimentaire déficient en éléments essentiels pour une croissance saine".

Régime vegan imposé aux enfants : une peine de prison ?

Si le projet de loi de Mme Savino était validé, ces parents seraient passibles d'une peine maximale de deux ans de prison. La députée déplore que les régimes végétariens et végétariens trouvent de plus en plus d'adeptes en Italie.

Sans apparemment pointer le doigt sur les adultes optant pour ce type d'alimentation, Elvira Savino estime que forcer ses enfants à l'adopter est un comportement à risque. Pour elles, ces parents "radicalisés" retirent à leurs enfants des "éléments nutritifs essentiels et nécessaires au développement physique et cognitif".

La Société italienne de nutrition en opposition

Désirant que son texte puisse "stigmatiser les comportements des parents négligents qui mettent en péril des mineurs", la députée regrette ainsi l'apport insuffisant, selon elle, des régimes végétariens en fer, zinc et vitamine B12, des carences dont peuvent découler des soucis neurologiques et de l'anémie. De son côté, le président de la Société italienne de nutrition Andrea Ghiselli est apparu en désaccord avec les propos tenus par Elvira Savino.

Et de signifier entre autres que le régime vegan apparait moins nocif qu'un régime excessif en sucres et graisses. Rappelons cependant que ce projet de loi trouve son origine dans l'hospitalisation, pour malnutrition, de quatre enfants contraints au régime vegan.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus