La canicule frappe aussi l'Italie, de nombreux incendies

Par , publié le | modifié le
International Une bouche d'incendie ouverte pendant un jour de forte chaleur
Une bouche d'incendie ouverte pendant un jour de forte chaleur

La canicule qui sévit en Italie fait des dégâts. Ce sont plus de 160 incendies qui se sont déclarés dans la journée de samedi. 23 villes sont en alerte rouge en raison des très fortes chaleurs.

L'Italie voit rouge ! Les températures particulièrement élevées qui persistent depuis plusieurs semaines sont à l'origine de 160 départs de feu en Italie. Une alerte rouge aux grosses chaleurs a par ailleurs été émise dans 23 villes du Pays.

163 incendies dans la seule journée de samedi

Ce sont 163 départs de feu que les pompiers ont du prendre en charge. Les pompiers et les gardes forestiers sont sur les dents. Dans la région de Naples, ce sont 75 feux qui se sont déclarés dans la journée de samedi, faisant de la région de Campanie la plus exposée aux incendies. La Toscane avec 17 départs de feux et les Pouilles qui en totalise 15 suivent sur le podium. Avec des températures atteignant les 30 ou 35 degrés, les forêts et broussailles sont particulièrement vulnérables.

23 villes italiennes en alerte rouge

La vague de chaleur fait aussi souffrir les organismes. La protection civile a ainsi dû déclencher une alerte rouge pour 23 villes souffrant particulièrement de températures élevées. Les personnes âgées, les malades et les bébés sont bien évidemment les premiers exposés mais avec des températures de 37 ou 38 degrés Celsius à Milan et Brescia et même 40 degrés à Bologne, même les adultes et les jeunes sont exposés à des risques d'hyperthermie et de déshydratation.

Depuis le début du mois de juillet, les services d'urgences des hôpitaux italiens ont vu l'affluence augmenter de 10% par rapport à l'année précédente et même jusqu'à 20 pour cent dans la région de Bologne, la plus durement touchée par les chaleurs.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus