ISS : deux astronautes dans l'espace pour des réparations

Par , publié le
Sciences Vue de l'espace
Vue de l'espace

Vendredi et pendant plus de sept heures, deux astronautes américains sont sortis dans l'espace afin de procéder à des réparations de l'ISS.

Cette sortie était prévue pour ne durer que 6h30. Elle se sera finalement étendue à 7h48 pour permettre à Scott Kelly et Kjell Lindgren de réparer la Station spatiale internationale (ISS), alors en proie à des défaillances au niveau de son système de refroidissement à l'ammoniaque.

Ces deux astronautes américains, nous rapportent nos confrères du Parisien, sont sortis dans l'espace après avoir allumé la batterie de leurs scaphandres respectifs à 6h22 (11h22 GMT). Plus précisément, l'objet de cette sortie était de reconfigurer le système de refroidissement dans son état d'origine, après que la pompe d'ammoniaque ait dû être remplacée suite à une fuite détectée il y a trois ans.

Réparations de l'ISS : deux astronautes dans l'espace pour rétablir le système de refroidissement

Rob Navias, commentateur de la NASA, indique que les astronautes ont rapporté la fuite de cristaux d'ammoniaque lorsque certains équipements se voyaient déconnectés. Une observation qui n'a toutefois représenté aucun risque apparent pour les deux hommes. Dans le cas de figure où ces cristaux se seraient déposés sur leurs scaphandres, leur sortie aurait été plus longue encore, le temps que l'ammoniaque se disperse dans l'espace.

Une mission pas totalement menée à bien

Les astronautes ont ensuite pu rétablir la configuration initiale du système de refroidissement, avant de remplir deux réservoirs (d'une contenance de quelque 3,4 kilogrammes) de la substance. Après cela, ils ont retiré des résidus d'ammoniaque qui se trouvaient encore dans un conduit, ouvert la valve et inspecté leurs scaphandres dans l'éventualité d'y trouver de l'ammoniaque. À noter qu'en dépit de la durée de leur sortie laissant à penser à un travail parfaitement rempli, Scott Kelly et Kjell Lindgren n'ont pas totalement mené leur mission à bien. Il était ainsi attendu d'eux qu'ils retirent un radiateur de secours pour un usage ultérieur. Et si, dans un premier temps, les astronautes l'avaient replié dans l'optique de le stocker, ils auront finalement été contraints de le déplier, faute de temps suffisant pour le sangler.

Crédits photos : Nasa

Partager cet article

Pour en savoir plus