Israël : Netanyahou entendu dans le cadre d'une enquête pour corruption

Par , publié le
International
Le premier Ministre israélien Benjamin Netanyahou.

Le Premier ministre a été entendu lundi par la police anti-corruption. Il est soupçonné par la justice d'avoir reçu des "cadeaux illégaux" d'hommes d'affaires.

C'est l’unité anticorruption Lahav 433, équivalent israélien du FBI, qui a interrogé Benyamin Netanyahou à Jerusalem lundi. Pendant 3 heures, le Premier ministre israélien a été entendu alors qu'il est soupçonné d'avoir bénéficié de "cadeaux illégaux", a indiqué une porte-parole de la police, mais "aucun autre détail ne peut être donné à ce stade".

Voyages à l'étranger et cadeaux

S'il n'est pas question de faramineux transferts d'argent, le quotidien Haaretz indique qu'il ne s'agirait pour autant pas de cadeaux "de moindre valeur". Dans un communiqué, le ministère de la Justice évoque des voyages à l'étranger dont il aurait bénéficié "de façon systématique" de la part de personnes fortunées de la part desquelles il aurait aussi réçu des cadeaux. De fait, "un soupçon raisonnable de délit a justifié l'ouverture d'une enquête pénale", peut-on lire encore.

Dans la journée, avant d'être entendu, Netanyahou s'est défendu de ces accusations au Parlement à l'occasion d'une réunion de son parti, le Likoud. "Je vous l'ai dit et je le répète: il n'y aura rien parce qu'il n'y a rien", a-t-il dit. Puis, via Facebook, il a taclé ses adversaires : "Nous entendons les informations (circulant) dans les médias. Nous voyons (...) l'atmosphère et l'esprit festif dans les couloirs de l'opposition (...) Je veux leur dire d'attendre pour les festivités. Ne vous précipitez pas".

Crédits photos : ChameleonsEye / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus