Israël : le ministre de la Défense appelle les juifs à quitter la France

Par , publié le
International
Avigdor Liberman

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Liberman vient d'appeler les juifs à quitter la France, qu'il ne considère ainsi pas comme leur "pays" et leur "terre".

Le 15 janvier prochain se tiendra à Paris une conférence internationale sur le Proche-Orient. Une réunion qui, si elle visera à tenter d'apporter une solution au conflit israélo-palestinien, n'intègrera aucun de ces pays. Quelque 70 nations au total sont attendues pour discuter de la question.

Avigdor Liberman semble toutefois voir d'un très mauvais œil cette conférence. À l'occasion d'une réunion avec les députés de son parti de droite Israël Beiteinou, le ministre de la Défense d'Israël a ainsi estimé qu'"il ne s’agit pas d’une conférence de paix mais d’un tribunal contre l’État d’Israël".  Pour lui, "c’est une version moderne du procès Dreyfus avec l’État d’Israël et le peuple juif sur le banc des accusés".

Liberman veut que les juifs de France rejoignent Israël

Considérant de même que la France n'est pas le berceau des juifs qui y vivent, Avigdor Liberman a tout simplement appelé ces derniers à quitter l'Hexagone pour rejoindre Jérusalem : "Si vous voulez rester juifs et que vos enfants et petits enfants restent juifs, vous devez quitter la France et venir vous installer en Israël".

Ajoutant donc, dans cet appel destiné aux juifs de France et rapporté par Le Figaro : "ce n’est pas votre pays, ce n’est pas votre terre, quittez la France et venez en Israël".

Un appel déjà émis en 2015 par Netanyahu

Ces propos rappellent immanquablement ceux qu'avaient tenus le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu en février 2015 : "Aux juifs d'Europe comme à ceux du monde entier, je peux dire qu'Israël vous attend les bras ouverts".

Ce à quoi son homologue français de l'époque Manuel Valls avait répondu que "la France, sans les Juifs, n'est plus la France", en ayant toutefois reconnu que "les Juifs de France, depuis de nombreuses années, ont peur". Des actes antisémites sont en effet encore et toujours observés en France, avec une école publique de Montreuil qui en a d'ailleurs fait les frais il y a de cela quelques jours.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus