Israël : l'auteur de l'attaque de la Gay Pride inculpé d'assassinat

Par , publié le
International
L'assaillant, Yishaï Shlissel, un juif ultra-orthodoxe, lors de son arrestation le 30 juillet 2015 à Jérusalem

Lundi, la justice israélienne a inculpé d'assassinat l'ultra-orthodoxe juif qui avait attaqué, le 30 juillet dernier, une jeune fille de 16 ans lors de la Gay Pride de Jérusalem. Celle-ci s'était éteinte quelques jours plus tard.

Le 30 juillet dernier, alors qu'une édition de la Gay Pride se déroulait à Jérusalem (Israël), une jeune fille de 16 ans était attaquée par un ultra-orthodoxe juif âgé quant à lui de 39 ans. L'homme s'en prendra également à d'autres participants du défilé, et sa victime mineure de succomber à ses blessures quelques jours plus tard.

En ce lundi, la justice israélienne a inculpé le dénommé Yishaï S. d'assassinat. Par voie de communiqué partiellement rapporté par Le Parisien avec AFP, le ministère de la Justice a ainsi indiqué que l'accusé "a été inculpé pour meurtre avec préméditation, six tentatives de meurtres et blessures aggravées". Une sentence prononcée après qu'un examen psychiatrique de l'accusé ait écarté l'hypothèse de son irresponsabilité.

Attaque de la Gay Pride en Israël : l'inculpé n'a pas affiché de remords

L'inculpé n'a quant à lui pas manifesté de remords vis-à-vis de son geste, lequel fut motivé selon ses dires par le rassemblement de "pêcheurs" lors de la Gay Pride de Jérusalem : "Si vous voulez que l'âme [de la jeune fille] monte au ciel, il faut que les Gay Prides cessent à Jérusalem et sur toute la terre d'Israël".

Récemment libéré après une peine de 10 ans de prison

Il est à souligner que quelques semaines avant son attaque, Yishaï S. sortait de prison après dix ans passés derrière les barreaux. Une condamnation émise après que sa culpabilité eut été validée dans une agression du même type survenue en 2005, durant une marche des fiertés à Jérusalem. Et si aucun décès n'avait alors été à déplorer, l'attaque aura toutefois causé trois blessés. Notons que sa récidive avait été précédée par plusieurs propos tenus sur des forums concernant son aversion de la Gay Pride. L'un de ses textes cité par les médias qualifiait ainsi la parade de Jérusalem de "défilé des abominations dans la ville du Souverain avec pour seul but de profaner son nom".

Crédits photos : © HAARETZ NEWSPAPER/AFP EMIL SALMAN

Partager cet article

Pour en savoir plus