Isère : trois adolescentes mises en examen pour tentative d'assassinat

Par , publié le | modifié le
Faits Divers photo d'illustration. Un policier municipal.
photo d'illustration. Un policier municipal.

En Isère, trois adolescentes âgées de 13 à 18 ans ont été interpellées et mises en examen pour tentative d'assassinat sur une jeune fille de 14 ans. L'origine du déchaînement de violence viendrait d'une simple rivalité amoureuse.

Les faits, tels que présentés, se sont produits dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 juin à Échirolles (non loin de Grenoble, en Isère). Une jeune fille de 14 ans, ayant fugué du domicile maternel le 12 juin dernier, s'est vue lynchée devant un arrêt de tramway. Trois adolescentes de 13, 15 et 18 ans sont suspectées de l'avoir blessée de multiples fois pour une histoire de rivalité amoureuse.

Nos confrères de Ouest-France, rapportant des informations du Dauphiné Libéré, nous apprennent que la victime a été rouée de coups et blessée à l'arme blanche à "une dizaine de reprises". Des violences qui l'amèneront à être touchée à la carotide ainsi qu'à l'omoplate.

Ado poignardée en Isère : le pronostic vital n'est plus engagé

L'adolescente de 14 ans ne doit vraisemblablement son salut qu'à un automobiliste l'ayant découverte aux environs de 4h00 puis transportée à l'hôpital. Mardi, son pronostic vital n'était plus engagé, même si l'on ignore si la jeune fille a depuis quitté l'établissement et retrouvé les siens.

Deux sœurs et une majeure interpellées

Dans la même journée, tôt dans la matinée, les forces de l'ordre ont procédé à l'interpellation d'une adolescente de 13 ans, présumée responsable des coups, et de sa sœur de 15 ans. Toutes deux ont été placées en garde à vue. Une troisième adolescente, âgée quant à elle de 18 ans et donc majeure, sera interpellée dans la soirée. Au sujet de ces trois jeunes filles, le parquet de Grenoble a déclaré qu'"elles ont été présentées jeudi soir à un magistrat et des mandats de dépôt ont été requis. Les deux plus jeunes ont été placées sous contrôle judiciaire et dans un foyer. La majeure a été placée en détention provisoire." Le trio a été mis en examen pour tentative d'assassinat.

Partager cet article