Isère : chute mortelle pour un moniteur de ski

Par , publié le
Faits Divers
Photo d'illustration. Un hélicoptère de secours.

Samedi midi dans l'Isère, un moniteur de ski de 32 ans a trouvé la mort en chutant dans un système de barres rocheuses alors qu'il cherchait du génépi avec un ami.

Le drame s'est produit samedi dans l'Isère, et plus particulièrement dans le secteur de Sarenne à l’Alpe d’Huez. Un moniteur de ski de 32 ans a fait une chute mortelle dans un système de barres rocheuses alors qu'il était parti, avec un ami, cueillir du génépi.

Ce moniteur, nous précisent nos confrères du Dauphiné Libéré, officiait au sein de la station lors de la saison hivernale. Avec cet ami à l'âge non communiqué, il était donc à la recherche de cette plante aromatique à partir de laquelle est conçue la liqueur de génépi. Tous deux évoluaient sur une arête localisée à 3.000 mètres d'altitude.

Chute mortelle pour un moniteur de ski parti chercher du génépi

Il est à signaler que cette cueillette s'observait dans une zone très escarpée, et les deux hommes étaient vraisemblablement assez éloignés l'un de l'autre. Ainsi, l'ami de ce moniteur a alerté les secours quand il s'est rendu compte que ses appels émis en direction du trentenaire demeuraient sans réponse.

Ont alors été mobilisés un hélicoptère de la Sécurité civile et une équipe de la CRS (Compagnies républicaines de sécurité) Alpes, des moyens étant partis du poste avancé de l’altiport d’Huez. En dépit de conditions aérologiques compliquées, les recherches ont fini par aboutir à retrouver le disparu, qui sera mort sur le coup après une chute d'une hauteur de 150 mètres.

Une enquête confiée à la CRS de l'Alpe d'Huez

La zone en question empêchant l'hélicoptère de se poser pour permettre l'intervention des secours, ces derniers ont procédé à l'équipement de plusieurs longueurs de rochers pour une prise en charge du corps. Une manœuvre qui, nous rapporte-t-on, n'a pas été réalisée sans mal. Une enquête a été ouverte suite à cette macabre découverte, et c'est la CRS de l'Alpe d'Huez qui aura à déterminer avec précision les circonstances du drame.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus