Isère : une épidémie de gastro-entérite causée par une eau contaminée

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Photo d'illustration. De l'eau du robinet.
Photo d'illustration. De l'eau du robinet.

Dimanche a été révélée la présence d'un agent pathogène dans l'eau potable distribuée dans la commune de Vif, touchée par une épidémie de gastro-entérite depuis plusieurs jours. Un habitant sur deux serait concerné.

Plusieurs éléments permettent d'attester d'une épidémie de gastro-entérite observée depuis quelques jours à Vif, commune située dans l'Isère. Vendredi dernier, le collège de Vif devait ainsi composer sans une centaine d'élèves, alors qu'une quantité sensible d'appels vers le Centre 15 ont été émis depuis cette commune.

Un certain nombre de personnes se sont rendues chez leur médecin, et les médicaments contre les nausées et les vomissements d'avoir probablement été les compositions les plus récemment vendues en pharmacie. Nos confrères de Francetv info ajoutent que du côté des épiceries et supérettes, c'est l'eau qui en est presque venue à manquer en raison d'une forte demande des clients.

Épidémie de gastro-entérite : 1 habitant de Vif sur 2 concerné

Plusieurs commerces n'ont d'ailleurs pas pu assurer leur activité suite à un manque de personnel. À la lumière de ces faits, il n'y a donc rien de véritablement étonnant de savoir qu'un habitant de Vif sur deux serait touché par cette épidémie. Une très importante proportion pouvant s'expliquer par une situation qui n'apparaissait, en premier lieu, que peu alarmante.

En effet, après avoir été sollicitée par le maire de Vif Guy Genêt pour des analyses appuyées de l'eau potable, la Régie de Grenoble Alpes Métropole et à l'Agence Régionale de Santé avait d'abord conclu sur une qualité de l'eau non douteuse. Aucune anomalie n'avait, de plus, été observée lors d'une tournée des installations.

Un agent pathogène finalement détecté dans l'eau

Ce n'est que dimanche matin qu'a finalement été confirmée la présence d'un agent pathogène dans l'eau potable distribuée à Vif. Une présence supposément causée par un épandage dans les champs. Suite à la pollution du réseau par des bactéries d'origine fécale, la consommation d'eau du robinet est par conséquent fortement déconseillée.

Et alors que les réservoirs font actuellement l'objet d'une chloration, on apprend enfin qu'une distribution de bouteilles d'eau minérale a été opérée en fin de matinée aux environs de la salle des fêtes de Vif.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus