Isère : Des armes militaires dérobées lors d’une pause déjeuner

Par , publié le
Faits Divers
Un soldat français armé d'un FAMAS le 24 Novembre 2015 dansn le quartier de La Défense à Paris

Lors d’une pause déjeuner, un convoi militaire a été la cible d’un vol. Des armes et des munitions ont été dérobées.

Il y a des vols qui sont plus inquiétants que d’autres. Selon les informations de nos confrères du Dauphiné Libéré, des militaires se sont fait dérober des armes de guerre stockées à l’intérieur de leur véhicule alors que ces derniers étaient en pause-déjeuner à La Verpillère (Isère). Les voleurs sont activement recherchés.

Des Famas et des munitions

Cette affaire débute en milieu d’après-midi lorsqu’un convoi de l’armée en provenance de l’Ain s’arrête sur un parking pour une pause déjeuner. Profitant de l’attention relâchée des militaires, les voleurs parviennent à fracturer l’un des véhicules et à s’emparer d’armes stockées à l’intérieur.

Les malfaiteurs parviennent à faire main basse sur deux fusils-mitrailleurs Famas et des munitions avant de prendre la fuite. Constatant le vol, les militaires préviennent les autorités compétentes et un important dispositif de recherche a été mis en place. Il mobilise notamment des bridages locales, le Psig Sabre de Villefontaine, le PSPG, la brigade de recherches de Bourgoin et la Section de recherches de Grenoble.

Une opération bien préparée

Vers 16 h 30, le véhicule des voleurs a été retrouvé à Villefontaine, en Isère. On ignore pour le moment si les armes étaient à l’intérieur. Le quartier est sous surveillance active et toutes les voitures sont contrôlées par les gendarmes et les coffres fouillés.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, les malfaiteurs sont toujours recherchés et on ignore leurs motivations exactes. Une source proche de l’enquête indique que l’opération était sans doute bien préparée, car le véhicule dans lequel le vol a été commis était une fourgonnette banalisée ne portant aucun signe distinctif de l’armée.

Crédits photos : © AFP/Archives KENZO TRIBOUILLARD

Partager cet article