Irlande : Un passager décède après en avoir mordu un autre

Par , publié le | modifié le
International Un avion de la compagnie Aer Lingus (photo d'illustration)
Un avion de la compagnie Aer Lingus (photo d'illustration)

Stupeur dans le vol reliant Lisbonne à Dublin. Un homme de 24 ans a été pris d'une violente crise. Il est mort quelques minutes plus tard dans des circonstances encore inconnues.

C’était l’incompréhension totale à bord du vol EI485 reliant Lisbonne à Dublin, hier, dimanche 18 octobre. Un homme de 24 ans d’origine brésilienne est mort dans des circonstances très mystérieuses. En plein milieu du vol, l’homme s’est subitement agité, et s’en est pris à un autre passager à ses côtés en le mordant. Devant son agitation inexpliquée, le personnel a de la compagnie Aer Lingus a dû le maitriser en lui mettant des menottes.

Par la suite, l’homme aurait été emmené dans le fond de l’avion, avant de s’effondrer. « Horrible. Je dirai que c’était une très violente façon de mourir. A l’arrière d’un avion, ce n’était pas bien. Ce n’était pas plaisant du tout » déclare John Leonard qui faisait partie du vol. « Le bruit qu'il faisait ne ressemblait en rien de ce que je n’avais entendu auparavant. »

Deux infirmières et un médecin ont tenté de le réanimer

Après s’être effondré, le jeune homme a été secouru par deux infirmières et un médecin qui se trouvaient à bord, mais en vain. Dû à cet accident, l’avion a dû se poser d’urgence à Cork. Les 167 autres passagers du vol EI485 ont été tenus à bord pendant deux heures après l’atterrissage.

Une autopsie prévue ce lundi

Une femme d’origine portugaise qui voyageait aux côtés de l’homme décédé a été arrêtée pour être interrogée. Une autopsie est prévue aujourd’hui, elle devrait déterminer si l’homme avait ingéré des substances qui auraient conduit à ce comportement violent et soudain. La compagnie Aer Lingus a indiqué qu’elle communiquerait toutes les informations qui pourraient être utiles à la police.

Crédits photos : Chris Parypa Photography / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus