Internet : Google abandonne son projet de drones solaires

Par , publié le
Tech
Illustration. Un modèle de drone solaire développé par Titan Aerospace.

Le projet de drones censés fournir Internet aurait été abandonné il y a un an, mais la maison-mère Google l'annonce maintenant officiellement.

Connecter à Internet des régions du monde ne bénéficiant pas encore d'un accès, tel était le projet de drones solaires développé par le géant américain. Alphabet, la maison-mère de Google, a annoncé avoir renoncé à celui-ci.

Mais un autre projet est toujours à l'étude, et ce sont des montgolfières qui devraient s'acquitter de cette tâche.

Un essai soldé par un échec en 2015

Pour parvenir à ses fins, Google avait en 2014 racheté une start-up spécialisée, Titan Aerospace. Mais un an plus tard au mois de mai, un appareil s'est écrasé au Nouveau-Mexique à l'occasion d'un test en vol. Ces drones "atmoshpériques" devaient être capables de voler à une altitude supérieure à 20 kilomètres.

Quelques mois plus tard, les ingénieurs de Titan rejoignaient Google X, le labo Google dédié aux projets du futur. Et le développement de ces engins était ensuite abandonné.

Cap sur le projet Loon

Si les drones solaires ne sont plus d'actualité, fournir l'accès Internet via les airs n'est pas abandonné pour autant. Le projet Loon, initié en 2013, reprend du service sous la forme de ballons gonflés à l'hélium. Ils ont pour objectif de servir de relais entre le réseau Internet et des bâtiments équipés d'une antenne spécifique. Un porte-parole de Google précise : "À ce stade, les critères économiques et la faisabilité technique du projet Loon représentent une manière beaucoup plus prometteuse de connecter les parties rurales et reculées du monde".

Pour autant, le drone en tant que tel est toujours dans les tuyaux. En effet, le projet Wing les intègre avec le but de livrer des petits colis dans des régions isolées du monde.

Crédits photos : Titan Aerospace

Partager cet article

Pour en savoir plus