Internet : 6 français sur 10 seraient méfiants à l’idée de divulguer des informations personnelles

Par , publié le
France Illustration. Navigateur web.
Illustration. Navigateur web.

Selon une récente étude, les français seraient beaucoup plus réticents que les britanniques et américains, quand il s'agit de divulguer des informations personnelles en ligne.

Internet n’est pas un endroit sûr. Si cet outil nous facilite la vie sur presque tous les domaines, il a dans le même temps rendu compliqué de nombreuses choses, notamment nos données personnelles. Régulièrement touchés par les cybercriminels, les français sont donc de plus en plus méfiants à l’idée de divulguer des informations personnelles, pourtant omniprésentes dans les sites, notamment de e-commerce.

Dashlane, spécialiste de la gestion des mots de passe et de l’identité en ligne a récemment publié un rapport sur la confiance qu’accordent les français vis-a-vis de leurs informations personnelles. Il en ressort que 63% des sondés seraient réticents à l’idée de divulguer telles informations en ligne. Dans le détail, 14% ne communiquent jamais leurs données personnelles.

Les anglo-saxons, moins méfiants que les français

L’étude ayant été réalisée en France, Royaume-Uni et États-Unis, elle montre que les anglo-saxons sont beaucoup plus enclins à donner leurs informations personnelles sur Internet. Alors que le refus des français atteint 14%, ils ne sont que 5% d’américains à refuser de communiquer leurs informations personnelles, et 4% pour les britanniques.

72% des français se disent méfiants à l’idée de communiquer de telles informations, contre 48% des anglais, et 41% des américains.

Le paiement en ligne, principale inquiétude

Assez en désaccord sur l’idée de communiquer des informations personnelles, les français s’accordent cependant avec les anglos-saxons quant aux inquiétudes. Pour les trois pays sondés, le paiement en ligne reste la principale angoisse. Même si globalement ils ont confiance aux sites Internet, ils sont en revanche 30% (français) 22% (britanniques) et 24% (américains) à payer en ligne sans se poser de questions. 65% des français, 66% des britanniques et 70% des américains restent vigilants vis-à-vis de certains sites peu connus qui demandent de payer en ligne.

Pour réaliser cette étude, 1014 Français, 1004 Britanniques et 1009 Américains ont été soumis à un questionnaire en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web interview).

 

Crédits photos : kpatyhka/Shutterstock.com

Partager cet article