Intempéries en Île-de-France : un fonds d'un million d'euros souhaité par Pécresse

Par , publié le
France Valerie Pecresse
Valerie Pecresse

Conséquemment aux récentes intempéries ciblant notamment l'Île-de-France, la présidente du Conseil régional de la région Valérie Pécresse appelle au déblocage d'une aide d'un million d'euros.

Depuis plusieurs jours, la France est partiellement sous les eaux, et notamment en région Île-de-France. Des intempéries ayant causé nombre de dégâts matériels au niveau des habitations et sérieusement impacté la circulation, qu'elle soit automobile ou ferroviaire.

En réponse à ces sévères incidents météorologiques, la présidente du Conseil régional d'Île-de-France Valérie Pécresse entend proposer, dans le cadre de la prochaine commission permanente de la Région, le déblocage d'une aide d'un million d'euros.

Pécresse va proposer un fonds d'urgence pour les sinistrés de sa région

Comme nous le rapportent nos confrères de Francetv info, sur la base d'informations émanant de la région, ce fonds d'urgence aurait pour but de "réhabiliter rapidement les équipements publics endommagés" des communes franciliennes sinistrées.

On nous relate également, concernant les lycées endommagés par les intempéries, que "le Conseil régional d'Île-de-France diligentera des travaux dans les meilleurs délais" et "portera une attention particulière sur la situation des acteurs économiques et notamment les agriculteurs".

Transports : le point a été fait

Dans le même communiqué, la région Île-de-France ajoute que Valérie Pécresse a "fait ce matin le point avec les opérateurs de transport" sur le sujet de lignes de transports en commun perturbées voire interrompues. La présidente du Conseil régional a d'ailleurs indiqué que le Syndicat des transports d'Ile-de-France, dont elle assure également la présidence, "est en lien étroit avec les opérateurs de transport pour fournir des solutions de transport de substitution aux usagers des lignes perturbées".

Et d'avoir pris pour exemple "la ligne Paris Montparnasse-Versailles chantiers ligne N et la ligne D entre Melun et Corbeil qui ont été coupées". Valérie Pécresse a enfin rendu hommage et remercié "les forces de secours et de sécurité civile, qui ont été à pied d'œuvre depuis plusieurs jours pour venir en aide aux habitants éprouvés par cet épisode climatique sans précédent."

Crédits photos : ML HAROT/FTV/phototélé

Partager cet article

Pour en savoir plus