Intempéries dans les Alpes-Maritimes : Estrosi "un peu blessé" par un sketch de Canteloup

Par , publié le | modifié le
Politique Christian Estrosi sur Europe1
Christian Estrosi sur Europe1

Le maire Les Républicains de Nice Christian Estrosi s'est dit "un peu blessé" par un sketch joué par l'humoriste Nicolas Canteloup sur le thème des récentes intempéries survenues dans les Alpes-Maritimes.

En France, le week-end dernier a été particulièrement marqué par les intempéries survenues dans les Alpes-Maritimes, lesquelles ont causé, selon un bilan provisoire daté du 6 octobre, vingt morts et deux disparus dans le département de la région PACA.

Les humoristes ne se privent généralement pas de traiter l'actualité quand bien même celle-ci apparaît tragique. Nicolas Canteloup n'a pas fait exception à la règle dans un sketch joué mardi sur la radio Europe1 dans le cadre de sa "Revue de presse", où son imitation de Nicolas Sarkozy réagissait au drame des inondations meurtrières.

Canteloup imite Sarkozy réagissant aux intempéries dans les Alpes-Maritimes

"Vingt disparus retraités cannois c'est forcément vingt électeurs des Républicains... Regardez le profil... Riches, vieux et du Sud... Bah oui qu'est-ce-que vous voulez que je vous dise moi ? C'est mon fond de commerce." Le lendemain, le maire Les Républicains de Nice Christian Estrosi était l'invité d'Europe1. Et l'élu de revenir sur la prestation de l'humoriste tenue la veille.

Estrosi "un peu blessé" demande "un peu de réserve"

"Je veux simplement dire qu'il y a des moments où [...] ça nécessite un peu de réserve. Il y a plus d'une vingtaine de morts et de disparus. J'ai de la compassion pour eux, j'ai mes pensées qui se tournent vers leur famille." Toutefois, après que le présentateur de la matinale de la radio Thomas Sotto lui ait indiqué, en fin d'interview, que "Nicolas [Canteloup] s'amuse de la politique", que "c'est son job" et qu'"il a exprimé dès lundi sa solidarité avec les sinistrés, avec la générosité et le cœur qu'on lui connaît", Christian Estrosi a quelque peu mis de l'eau dans son vin : "Ça ne m'étonne pas de sa part parce que je le sais généreux, mais quelque part vous comprenez qu'étant un élu qui a vu tant de drames pendant ce week-end, [...] j'ai été un peu blessé."

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article