Inde : une jeune touriste russe attaquée à l'acide dans son sommeil

Par , publié le
International
Ville de Varanasi (Inde)

Vendredi, une touriste russe de 23 ans de passage en Inde a été attaquée à l'acide pendant qu'elle dormait. Elle se trouverait actuellement dans un état sérieux mais stable.

Alors qu'elle séjournait à Varanasi (Inde) depuis trois jours, Darya, une jeune touriste russe de 23 ans, a été attaquée vendredi à l'acide durant son sommeil. Admise en traumatologie à l’Université hindoue de Bénarès, elle se trouverait à l'heure actuelle dans un état sérieux mais stable.

D'après les informations rapportées par nos confrères de Paris Match, l'auteur de cet acte serait le petit-fils du propriétaire de la maison d'hôtes dans lequel se trouvait Darya. L'individu en question a été interpellé et placé en garde à vue, de même que deux autres personnes supposément liées à cette affaire. On ignore cependant les circonstances du geste.

Attaquée à l'acide durant son sommeil en Inde : un suspect placé en garde à vue

Ce type d'agressions est devenu tellement fréquent en Inde qu'il a été décidé, en 2013, de considérer les attaques à l'acide tels des crimes. Et si la justice s'est engagée à fournir des traitements aux victimes de manière gratuite et que certains produits utilisés dans ces actes ont été interdits de vente par le gouvernement indien, les chiffres restent notablement forts. L'année passée, 309 attaques à l'acide ont été recensées par le ministre indien de l'Intérieur.

Une victime publie un tutoriel beauté pour interpeller l'opinion

En septembre dernier, l'une de ces victimes âgée de 18 ans avait publié une vidéo sur la toile afin d'interpeller l'opinion publique sur ces agressions lourdes de conséquences. Le visage défiguré, elle s'était ainsi livrée à un tutoriel beauté censé donner la bonne marche à suivre pour obtenir de "parfaites lèvres rouges". Et de préciser en fin de vidéo : "Vous trouverez facilement un rouge à lèvres rouge dans le commerce, tout comme de l'acide concentré. C’est pourquoi, chaque jour, une fille est victime d’une attaque à l’acide." Reshma est d'ailleurs à l'origine d'une pétition appelant à interdire la vente d'acide aux personnes communes.

Crédits photos : Lena Serditova / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus