En Inde, un pigeon porteur d'une lettre de menace placé en détention

Par , publié le | modifié le
International Photo d'illustration. Un pigeon
Photo d'illustration. Un pigeon

La lettre de menace envers l'Inde que transportait ce pigeon a valu à ce dernier d'être mis... en prison. Elle a été trouvée près la frontière hautement militarisée avec le Pakistan.

C'est à peine croyable, et pourtant la police indienne a bel et bien annoncé lundi le placement en détention d'un pigeon. Il faut toutefois reconnaître que le contexte est particulier.

En effet, la lettre de menaces envers l'Inde qu'il portait a été trouvée à l'endroit où une base militaire avait été attaquée par des insurgés basés au Pakistan, et 7 personnes y avaient trouvé la mort en janvier de cette année.

Pigeon emprisonné en Inde : le contenu de la lettre

Rakesh Kumar, inspecteur de la police des frontières à Pathankot (Etat du Pendjab), indique que le volatile "a été placé en détention hier soir. La force de sécurité de la frontière l'a trouvé avec une note en ourdou disant quelque chose comme 'Modi (le Premier ministre indien, ndlr), nous ne sommes plus les mêmes personnes qu'en 1971. Maintenant chaque enfant est prêt à combattre l'Inde'".

Quant au signataire de la missive, il s'agit du groupe djihadiste Lashkar-e-Taiba, qui était l'auteur des attentats de Bombay en 2009. Ce qui fait naturellement dire à Rakesh Kumar que la menace est "prise très au sérieux". Le pigeon restera en détention jusqu'à la conclusion de l'enquête.

Et ce n'est pas la première qu'un tel oiseau-espion est emprisonné en Inde pour soupçons d'espionnage pour le compte du Pakistan voisin. L'Inde et ce dernier sont en conflit plus ou moins ouvert depuis 1971 au sujet de la sécession du Pakistan oriental, devenu le Bangladesh.

Crédits photos : Dzz / morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus