Incendies en Indonésie : appelés à devenir parmi les pires jamais enregistrés selon la NASA

Par , publié le | modifié le
International Les secouristes tentent de rassembler les corps le 18 août 2015 dans la région d'Ogbape (est de l'Indonésie) des victimes du crash de l'ATR 42 de la compagnie Trigana
Les secouristes tentent de rassembler les corps le 18 août 2015 dans la région d'Ogbape (est de l'Indonésie) des victimes du crash de l'ATR 42 de la compagnie Trigana

D'après la NASA, les incendies ravageant l'Indonésie et d'autres pays d'Asie du Sud-Est depuis maintenant plusieurs semaines sont appelés à s'inscrire parmi les pires jamais observés.

La situation relative aux incendies en Indonésie ne semble pas vouloir se calmer. La NASA (Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace) a ainsi déclaré que si la saison sèche connaît bien la prolongation pressentie dans ce pays d'Asie du Sud-Est, les incendies de 2015 pourraient devenir parmi les pires jamais observées.

Nos confrères de L'Obs nous rapportent ainsi que de lourdes fumées noires issues des provinces indonésiennes de Sumatra et de Kalimantan ont investi la Malaisie ainsi que Singapour. Une présence indésirable ayant conduit ces deux nations à fermer les portes de certaines écoles pour éviter que les enfants ne soient exposés à une qualité d'air dégradée.

NASA : un triste record si l'extension de la saison sèche se poursuit en Indonésie

Ces nuages toxiques sont également la cause de plusieurs dizaines de milliers d'infections respiratoires, en plus de perturber le trafic aérien indonésien. Robert Field, scientifique rattaché à l'Université de Columbia elle-même située à l'Institut Goddard des études spatiales de la NASA, estime qu'on l'on se dirige vers les incendies les plus dévastateurs jamais connus : "Les conditions à Singapour et dans le sud-est de Sumatra se rapprochent de celles de 1997. Si les prévisions pour une saison sèche plus longue que prévue se maintiennent, l'année 2015 figurera [parmi les pires] jamais enregistrées."

Deux feux de forêts attisés par un simili-"El Niño"

Quant à l'origine de ces puissants incendies ciblant les forêts et les terres agricoles en cette année 2015, des experts considèrent qu'il s'agit d'un phénomène météorologique du même type qu'"El Niño", un évènement climatique se distinguant notamment par un réchauffement de certaines eaux et qui, dans le cas présent, étend la sécheresse constatée chaque année lors de la saison sèche. Durant cette période, l'Indonésie est touchée par des feux de forêts et de terres agricoles, notamment en raison de la pratique pourtant illégale de la culture sur brûlis.

Crédits photos : © AFP PHITER

Partager cet article

Pour en savoir plus