Île-de-France : démantèlement de plusieurs réseaux de trafiquants de drogue

Par , publié le
France
Illustration. Un sachet de drogue.

Plusieurs réseaux de trafiquants de drogue ont été démantelé la semaine passée en Île-de-France. Une vingtaine de personnes ont été incarcérées et plus d'une centaine de kilos d'herbe de cannabis saisie.

Les enquêteurs avaient démarré leurs recherches au printemps 2015, suite à l'ouverture d'une information judiciaire pour des vols et recels de véhicules. Des faits qui concernaient notamment un garage de Champigny-sur-Marne (Île-de-France).

Pour le chef de la sûreté territoriale du Val-de-Marne Thierry Galy, il était là question d'"une équipe impénétrable car organisée autour d'une même fratrie, dont chaque membre avait un rôle dans la hiérarchie". Et des sources policières rapportent aujourd'hui, via nos confrères d'Europe1, que de cette enquête a découlé le démantèlement, la semaine dernière en région parisienne, de plusieurs réseaux de trafiquants de drogue.

Réseaux de trafiquants de drogue démantelés en Île-de-France : 120 kilos d'herbe de cannabis saisis

On nous précise qu'une vingtaine de personnes ont été incarcérées et que dix ont été interpellées à Paris (Val-de-Marne et Seine-et-Marne). Sur ces dix individus, sept ont été écroués, et les autorités d'avoir saisi par la même occasion 120 kilos d'herbe de cannabis et quatre véhicules.

Une "prise assez exceptionnelle"

Le chef de la sûreté territoriale du Val-de-Marne indique que les trafiquants partaient d'Espagne avec la drogue et prenaient la direction de la région parisienne "par go-fast à bord de grosses cylindrées". De grosses berlines qui, nous dit-on, "disposaient de plusieurs lieux de pose dans des parkings parisiens". Et M. Galy d'ajouter que les démantèlements ont été opérés de nuit, "au moment de la décharge de la marchandise", en se réjouissant au passage d'une "prise assez exceptionnelle". La drogue en question était censée alimenter majoritairement le Val-de-Marne, lieu où un autre trafic a été démantelé. Onze individus ont ainsi été placés en détention provisoire à Créteil, de même que quatre hommes âgés d'une vingtaine d'années en début de semaine en Seine-Saint-Denis. Un département où auront également été saisis 40 kilos de cannabis. Thierry Galy estime enfin qu'"avec ces deux affaires, on vient de porter un coup dur aux trafiquants du département".

Crédits photos : Sinisa Botas/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus