Ikea investit 1 milliard d’euros dans l’environnement

Par , publié le
Énergie
Un magasin Ikea

Ikea vient d’annoncer un investissement conséquent afin de développer ses infrastructures en matière d’énergies renouvelables.

Le géant suédois du meuble en kit Ikea va renforcer son engament dans le domaine de l’écologie et de quelle manière ! Selon le journal Financial Times, le numéro 1 mondial du meuble en kit s’est engagé à investir la bagatelle de 600 millions d’euros dans les énergies renouvelables. L’objectif à terme pour le groupe est de devenir totalement autosuffisant en énergie d’ici l’année 2020.

Ikea mise sur les énergies renouvelables

Le développement des infrastructures éoliennes représentera la majeure partie de cet investissement puisque 500 millions d’euros y seront consacrés. Les 100 millions d’euros restant serviront à la mise en service de parcs photovoltaïques sur les infrastructures de plusieurs sites du groupe Ikea.

Ikea poursuit donc ses efforts en matière d’énergies renouvelables puisque le géant suédois dispose déjà d’un parc de 314 éoliennes et 700.000 panneaux solaires déployés sur ses 332 sites à travers le monde. Ces installations permettent au groupe de subvenir à 70 % de ses besoins énergétiques, le nouvel investissement servira à combler les 30 % restants.

Un don de 400 millions pour les populations en danger

L’investissement du géant suédois ne s’arrêtera pas là car il sera accompagné d’un don de 400 millions d’euros qui servira à aider les populations des zones les plus touchées par les effets du réchauffement climatique. Ikea déboursera donc 1 milliard d’euros au total dans la problématique environnementale.

Cet investissement intervient alors que de nombreuses sociétés fournissent des efforts conséquents en matière d’environnement. En 2014, quinze sociétés dont Nestlé, H & M et Mars, ont rejoint le programme RE100 dans lequel les entreprises s’engagent publiquement à s’alimenter avec des énergies 100 % renouvelables d’ici 2020. Apple a par ailleurs reçu les félicitations de Greenpeace pour son utilisation des énergies propres dans le fonctionnement de ses infrastructures.

Crédits photos : JuliusKielaitis / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus