Idée reçue : l'ostéoporose touche aussi les hommes

Par , publié le
Santé
Photo d'illustration. La structure de l'os.

L'ostéoporose est à l'origine de plus de 100.000 fractures en France chaque année. Certes, elle touche une majorité de femmes, mais les hommes sont aussi concernés.

Mardi avait lieu la journée mondiale de l'ostéoporose. Cette pathologie, qui se caractérise par une baisse de la densité osseuse, et donc de la résistance des os impactés. Que l'origine soit un déficit de calcium, de phosphore ou de minéraux divers, elle fragilise donc les os et favorise la survenance de fractures, même suite à une chute qui serait restée sans gravité sans ce processus qui est majoritairement lié à l'âge.

Cette journée était donc l'occasion de rétablir quelques vérités à son sujet; et parmi elles, le fait que les hommes peuvent aussi être touchés par l'ostéoporose.

Ostéoporose : les hommes aussi

En France, le nombre de femmes atteintes est estimé à 3 millions, en majorité à partir de 60 ans. Mais la pathologie touche aussi 15% d'hommes, et si ce taux est plus faible, elle aura des conséquences plus graves puisqu'elle surviendra à un âge plus avancé et 1 homme sur 4 souffrira d'une fracture directement liée à la perte de leur densité osseuse.

Et le problème, c'est que chez l'homme, la cause n'est pas déterminée alors qu'une baisse hormonale est très clairement identifiée parmi la population féminine. De sorte que, comme le rappelle Bruno Rougier pour France Info, "Il n'existe pas un profil type de patient dans l'ostéoporose masculine".

D'autres idées reçues

Si l'ostéoporose renvoie, dans l'imaginaire collectif, bien souvent au vieillissement, elle peut tout aussi bien frapper des personnes trentenaires, qui ne disposent pas d'un capital osseux assez important. L'origine sera ici génétique, ou thérapeutique puisque par exemple, un traitement à base de corticoïdes s'avèrera fragilisant.

Et cette pathologie n'est pas douloureuse, contrairement à ce que l'on pense (hormis bien sûr si une fracture vient ponctuer l'ostéoporose). Elle est silencieuse, dépourvue de signes cliniques. Et s'il est vrai qu'une alimentation riche en calcium aide à renforcer son capital osseux, il n'y a pas que le lait auquel on peut faire appel. Fruits et légumes sont aussi de bons alliés, et il est recommandé de s'enrichir en vitamine D.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article