Ice Bucket Challenge : un an après, où est passé l'argent ?

Par , publié le
Santé
Bill Gate réalisant le Ice Bucket Challenge

Souvenez-vous, le Ice Bucket Challenge faisait bruire le tout Internet il y a un an. Mais aujourd'hui, qu'est devenu l'argent récolté ? L'association ALS a publié la répartition des dons.

Se verser un seau d'eau glacée sur la tête ? Il y a un an, le Ice Bucket Challenge faisait le buzz sur Internet, pour la bonne cause. Célébrités ou anonymes se sont pendant des semaines évertués à relever le défi en nommant d'autres personnes qui à leur tour, etc...

L'objectif était d'inciter toutes personnes à faire des dons au profit de l'association ALS, qui lutte contre la maladie de Charcot, maladie neurodégénérative et mortelle à court terme dont un millier de nouveaux cas sont détectés chaque année, rien qu'en France. Alors qu'une nouvelle campagne est sur le point de démarrer en août, l'association a révélé la répartition des dons engendrés par cet élan de solidarité.

Ice Bucket Challenge : 115 millions de dollars amassés aux Etats-Unis

Ainsi, les 17 millions de personnes qui ont participé à travers le monde ont levé 115 millions d'euros aux Etats-Unis, quand 200.000 euros partaient en France à l'association pour la recherche sur la sclérose latérale amyotrophique (ARSLA).

Il faut dire que l'enjeu est de taille puisque la maladie provoque, généralement au bout de 2 à 5 ans, la mort par insuffisence respiratoire des personnes qui en sont atteintes. Un seul traitement existe, mais il ne fait que freiner le processus.

Comment ont été répartis les bénéfices ?

C'est sur le site de l'ALS que l'on peut trouver une infographie complète de l'affectation des gains par postes, et dont l'image ci-dessous n'en représente qu'une partie.

L'affectation des dons de l'Ice Bucket Challenge.

L'affectation des dons de l'Ice Bucket Challenge.

Sans surprise, la majeure partie de l'argent récolté (67%) est allée gonfler le poste dédié à la recherche. En deuxième lieu, ce sont 20% qui sont revenus aux malades eux-mêmes ou aux structures spécialisées. Communication, analyse des données sensibilisation au public et formations se partagent le reste des 115 millions de dollars. Nos confrères de Slate.fr rapportent les propos du Dr. Steven Finkbeiner, chercheur à ALS. Selon lui, 1 milliard de dollars seraient nécessaires pour mettre au point un traitement.

Crédits photos : capture d'écran

Partager cet article