Un homme se paie un voyage en Thaïlande, en volant des capsules de café

Par , publié le
France Illustration. Une machine à café.
Illustration. Une machine à café.

Un facteur a avoué avoir subtilisé des dizaines de milliers de capsules de café depuis décembre, lui permettant de s'offrir un voyage en Thaïlande, grâce à la revente.

C’est la fin d’un long mystère. Depuis décembre dernier, la ville d’Annecy était en proie à des disparitions inexpliquées de capsules de café de la marque Nespresso. Ces capsules étaient destinées à des clients de La Poste qui s’étonnaient de plus recevoir leurs colis. Une histoire qui en rappelle d’autre, La Poste étant régulièrement confrontée à des histoires de vols.

Généralement assez réfractaire à rembourser les clients, La Poste s’était engagée à rembourser chaque client la valeur des colis disparus. Mais devant l’avalanche de plaintes reçues, c’est Nespresso qui décide de lancer une enquête, afin de comprendre ces disparitions. Après avoir étudié le calendrier des disparitions, un employé du centre de tri postal du Cran-Gevrier a identifié un suspect, un employé d’une entreprise sous-traitante.

L'homme avait volé pour 5000 euros de capsules de café

Ce dernier, chargé de livrer les colis, a fait l’objet d’une surveillance discrète. Il est finalement pris en flagrant délit alors qu’il tentait de dissimuler sept colis Nespresso dans sa camionnette. Interpellé, il avoue qu’il a volé 143 colis depuis le mois de décembre, soit l’équivalent de dizaines de milliers de dosettes de café, destinées à la revente.

Son butin, estimé à 5000 euros, lui a permis de s’offrir un voyage en Thaïlande. L’homme devrait comparaitre devant un tribunal le 1er juillet prochain.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article