Un homme demande 45 millions d'euros à Uber, qu'il accuse de l'avoir conduit au divorce

Par , publié le
France
Photo d'illustration. Le service de transport Uber.

Un homme d'affaires du Sud de la France est à l'origine d'une affaire de justice peu banale. Une faille informatique aurait selon lui précipité son divorce.

45 millions d'euros de réparation, c'est la somme que demande cet homme d'affaires de la Côte-d'Azur à la société américaine. Il avait utilisé le téléphone mobile de sa femme pour utiliser les services d'Uber, et selon c'est une faille informatique (selon lui) qui est aujourd'hui au coeur d'un divorce de plusieurs millions d'euros.

Une assignation a été déposée au tribunal de grande instance de Grasse (Alpes-Maritimes).

Sa femme le soupçonnait d'infidélité

L'homme avait emprunté l'iPhone de son épouse afin de se connecter, avec son propre compte, à l'application Uber. Mais une fois la session terminée, l'application déconnectée, le smartphone continuait à recevoir des notifications alors que l'homme utilisait une autre mobile pour ses commandes de transports.

Ainsi, sa femme pouvait avoir accès à ces allées et venues, l'iPhone faisant office de discret détective privé. Soupçonnant son infidélité, elle décidait alors de demander le divorce.

Uber ne commente pas l'affaire

Et le mari de soupçonner une faille informatique, et de poursuivre Uber. Cette dernière, contactée par le Figaro qui a révélé cette action en justice, a indiqué qu'elle "ne commente pas publiquement les cas individuels, et notamment celui-ci intervenant dans le cadre d'une procédure de divorce entre deux époux".

Le quotidien a reproduit la situation à l'aide de deux iPhone, situation qui s'est reproduite à l'identique. D'après les journalistes, le bug affecterait les iPhone qui n'ont pas installé la dernière mise à jour, les appareils tournant sous Android ne seraient pas concernés.

Crédits photos : Prathan Chorruangsak / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus