Homeland saison 5 : des tags dénonciateurs glissés dans le deuxième épisode

Par , publié le
Série Claire Danes dans la série Homeland
Claire Danes dans la série Homeland

Le deuxième épisode de Homeland saison 5 a interpellé certains téléspectateurs arabophones, ces derniers ayant ainsi lu dans le décor des tags dénonçant entre autres le racisme présumé de la série.

À la lumière de cette découverte, on peut fortement supposer que la production de Homeland saison 5 ne soit composée d'aucun membre capable de lire et traduire la langue arabe. Démarré depuis le 4 octobre dernier aux États-Unis sur le chaîne Showtime, ce dernier arc s'est logiquement poursuivi le 11 octobre avec la diffusion de son second épisode "The Tradition of Hospitality".

Dans celui-ci, l'agent de la CIA Carrie Mathison (Claire Danes) est en déplacement au Liban où elle est supposée visiter un camp de réfugiés aux côtés d'un chef du Hezbollah (mouvement politique chiite libanais). Lors d'une scène, des tags dessinés en arabe sont visibles sur un mur. Leur signification a pu choquer les téléspectateurs à même de les traduire puisqu'ils indiquent notamment "Homeland est raciste".

"Homeland est raciste" : des artistes trompent la production sur le sens de leurs tags

Le Figaro indique qu'en juin dernier, la production de la série avait fait appel à trois artistes de rue pour leur demander de réaliser des graffitis pro Bachar el-Assad (dirigeant de la Syrie) sur des éléments de décor destinés à être utilisés dans la saison 5 de Homeland. Mais au lieu de dessiner des œuvres à la gloire du dictateur syrien, ces artistes ont préféré rendre des messages tels que "Homeland est raciste", "Homeland est une blague qui ne nous fait pas rire" ou, plus énigmatique encore, "Homeland n'est pas une série".

"C'était le moment pour nous de faire valoir notre point de vue"

Heban Amin, l'un de ces artistes, a expliqué auprès du Guardian la raison de leur action : "C'était le moment pour nous de faire valoir notre point de vue en détournant le message via la série-elle-même. Nous pensons que la série perpétue des stéréotypes dangereux en réduisant une région entière à de fausses représentations qui nourrissent une propagande politique. Il est clair qu'ils [ndlr : la production] ne connaît pas la région qu'ils tentent de dépeindre. Alors que nous souffrons des conséquences entraînées par ces représentations erronées." Et si la réaction de la production ne s'est pas encore fait entendre, il y a fort à parier que cet épisode ne restera pas longtemps en l'état.

Crédits photos : Showtime

Partager cet article

Pour en savoir plus