Hitomi : le télescope japonais ne donne plus de ses nouvelles

Par , publié le | modifié le
Sciences Le télescope japonais Hitomi
Le télescope japonais Hitomi

Lancé le 17 février dernier dans l'espace, le télescope à rayons X japonais Hitomi ne répond désormais plus. Une enquête a été ouverte afin de déterminer l'origine du problème et de le corriger.

L'agence spatiale japonaise (JAXA pour Japan Aerospace Exploration Agency) a annoncé dans un communiqué que son satellite à rayons X ASTRO-H, un télescope répondant également au nom de Hitomi, n'a plus donné de ses nouvelles depuis samedi dernier.

La Jaxa explique ainsi, dans des propos repris par Clubic, que "la communication avec Hitomi a échoué dès le début de son opération, initialement prévue à 16h40 le samedi 26 mars." Et d'ajouter que "jusqu'à présent, la JAXA n'a pas été en mesure de déterminer l'état de santé du satellite."

Japon : une enquête pour rétablir les communications entre Hitomi et la JAXA

On apprend de même qu'une enquête a été ouverte afin de déterminer la ou les causes de cette communication interrompue et de la rétablir pleinement, ou du moins à un niveau correct. Les scientifiques nourrissent un espoir certain d'une correction prochaine du problème étant donné qu'ils disent avoir reçu "un bref signal".

Il est également à noter que dimanche dernier, le Joint Space Operations Center indiquait avoir détecté des débris flottant non loin de Hitomi, même si la JAXA n'aura apparemment fait nullement mention de cette information dans son communiqué.

Une mission à quelque 250 millions d'euros

Le télescope avait été lancé le 17 février dernier dans l'espace dans le cadre d'une mission au coût certain : 31 milliards de yens, soit plus ou moins 250 millions d'euros. Une mission attendue pour s'étendre trois ans durant, avec comme principal objectif de percer éventuellement quelques mystères relatifs à la structure de l'univers et à son évolution au fil du temps.

Les scientifiques espèrent également pouvoir, au travers de cette aventure, accroître leurs connaissances sur la matière noire et l'énergie sombre. Toutefois, en raison des récentes perturbations entourant Hitomi et des soucis de communications observés entre le satellite et l'agence spatiale japonaise, on peut se demander si cet espoir sera encore au même niveau dans un avenir proche.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus