Hillary Clinton aurait choisi de se retirer de la vie politique

Par , publié le
International
Hillary Clinton

Selon une proche de la candidate défaite à l'élection présidentielle américaine, Hillary Clinton n'entendrait plus se présenter à un quelconque scrutin à l'avenir.

Avec l'élection présidentielle américaine de novembre 2016, a-t-on assisté là à l'ultime candidature politique de Hillary Clinton ? C'est en tout cas ce qu'a assez fortement laissé entendre l'une de ses proches dimanche au micro de CNN.

Neera Tanden, présidente du centre de réflexion progressiste Center for American Progress et aussi la conseillère informelle de Hillary Clinton lors de sa campagne, a ainsi tenu les propos suivants, rapportés traduits par Le Huffington Post, à son sujet : "Elle trouvera le moyen de venir en aide aux enfants et aux familles dans les prochaines années, c'est l'engagement de toute sa vie". Et d'avoir ajouté : "Mais elle ne devrait plus jamais se présenter à une élection".

Plus d'élection pour Hillary Clinton selon une proche

La sortie de Mme Tanden était une réaction à la tribune rédigée par un éditorialiste du New York Times où celui-ci voyait Hillary Clinton se déclarer candidate à la mairie de New York. Pour son ex-conseillère, ce scénario et d'autres du même genre n'apparaissent pas, ou plus, crédibles : "Je ne crois pas qu'elle sera candidate à cela, ni à aucun autre mandat".

Présence confirmée à l'investiture de Donald Trump ?

Si l'on ignore encore à quelle(s) activité(s) Hillary Clinton va s'adonner dans les mois à venir, il est toutefois attendu qu'elle inaugure demain, au département d'État à Washington, une salle d'exposition à son nom. Et à en croire ses proches, elle devrait être de la cérémonie d'investiture de Donald Trump prévue pour le 20 janvier.

On rappellera que le mois dernier, le décompte officiel et définitif des voix récoltées pendant l'élection américaine a donné Hillary Clinton vainqueur avec très exactement 2.864.980 voix d'avance par rapport à son rival. Un succès symbolique puisque ce sont les grands électeurs qui prévalent ici de par leur nombre, et qui ont donc été plus nombreux à adhérer au programme de Donald Trump.

Crédits photos : Krista Kennell / Shutterstock.com

Partager cet article