Helen Bailey : le corps de la romancière retrouvé enterré dans son jardin

Par , publié le
International Helen Bailey
Helen Bailey

Le corps de la romancière britannique Helen Bailey, disparue depuis le 11 avril dernier, a été retrouvé vendredi enterré dans son jardin. Son compagnon a été mis en examen pour meurtre puis relâché faute de preuves.

Le vendredi 15 juillet 2016, la romancière britannique Helen Bailey, qui avait connu la renommée avec la saga pour adolescents Electra Brown, a été retrouvée enterrée dans son jardin après avoir été portée disparue depuis le 11 avril dernier.

Les forces de l'ordre ont découvert le corps de la quinquagénaire partiellement calciné dans une cuve du jardin de sa propriété de Royston (nord de Londres). À ses côtés reposait son chien Boris, lui aussi mort. Le Figaro rapporte que le mari d'Helen Bailey, un informaticien de 55 ans, a depuis été mis en examen pour meurtre. Il comparaissait lundi devant le tribunal pénal de St Albans.

Mort de la romancière Helen Bailey : son chien également décédé

L'homme était ainsi suspecté d'avoir tué sa compagne, et possiblement son chien, alors qu'il avait lui-même alerté les autorités de la disparition d'Helen Bailey. Selon ses dires, elle s'était volatilisée en laissant un mot dans lequel elle disait ne pas se sentir bien et avoir "besoin de temps pour elle-même".

Dans ce message qu'elle aurait apparemment signé de sa main, le romancière annonçait son départ vers la maison de vacances du couple, basée dans la station balnéaire de Broadstairs (sud-est de l'Angleterre). Si le mot paraissait crédible en raison d'une date coïncidant avec le cinquième anniversaire de la mort de son précédent époux, Helen Bailey n'aura toutefois pas été vue au sein de cette station.

Son compagnon arrêté puis relâché

Et pendant que les recherches des enquêteurs n'aboutissent à rien, le compagnon de la romancière effectue de lourds retraits depuis le compte de cette dernière. Au mois de juin, il se rend aux Baléares, alors qu'il était prévu que le voyage inclue également la romancière.

Des éléments qui conduiront à la mise en examen de l'informaticien, avant qu'il ne soit finalement libéré sous caution en raison d'absence de preuves de sa supposée culpabilité. L'enquête ne semble donc pas avoir encore délivré ses conclusions.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus