Le Havre : le port bloqué par la CGT après l'interpellation de deux agents

Par , publié le
France Philippe Martinez sur RTL le 16 juin 2016
Philippe Martinez sur RTL le 16 juin 2016

Depuis mercredi et l'interpellation de deux agents du port du Havre, la CGT bloque l'infrastructure normande. Le syndicat parle d'une action de résistance face à la "terreur" exprimée par le gouvernement.

À l'aube de son déplacement mercredi au Havre (Seine-Maritime), le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez avait mentionné "l’occasion", pour lui, "de faire le point sur les mobilisations du printemps contre la loi Travail où Le Havre et ses environs ont joué un rôle important".

Il ne s'attendait possiblement pas à ce qu'en ce 31 août, son syndicat en vienne à bloquer le port du Havre pour répliquer à l'interpellation, en matinée, de deux agents de l'infrastructure. D'après Normandie-actu, la première interpellation est intervenue aux environs de 6h00 au domicile d'un agent jugé et partiellement relaxé en juillet 2016, et ce pour des projectiles lancés lors de la manifestation parisienne du 14 juin.

La CGT bloque le port du Havre : "la rentrée commence fort"

Un responsable syndical a signifié que le second agent interpellé l'a également été chez lui. Des opérations conduites dans le cadre d'une enquête sur des "violences en réunion" commises durant cette fameuse manifestation de juin dernier à Paris.

Sur le réseau social Twitter, la centrale syndicale a confirmé que  "Le port est bloqué […]  la rentrée démarre fort. Le gouvernement joue la terreur et nous résistons".

Présence de Philippe Martinez, "un message fort"

Laurent Delaporte, qui appartient à la CGT du Grand port maritime du Havre, a quant à lui fait savoir que du mouvement spontané observé suite à l'interpellation des deux agents du port a découlé l'arrêt "de toute activité sur le port". Et d'ajouter qu"il n’y a plus d’entrée ni de sortie de bateaux".

Philippe Martinez est présent aujourd'hui au Havre à l'occasion de l'assemblée générale de l’Union départementale de la Seine-Maritime (UD76). Pour l’Union locale CGT, "par sa présence, il adresse un message fort au 'Havre, l’insoumise', au premier rang des mobilisations contre la loi Travail". Une nouvelle journée nationale d'action est prévue pour le 15 septembre prochain.

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus