Le Havre : mort d'un automobiliste après un accident sur la rocade

Par , publié le
Faits Divers Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)
Un véhicule de pompiers (photo d'illustration)

Mercredi matin au Havre, le conducteur d'un véhicule léger a perdu la vie après un accident survenu au niveau de la rocade, un poids lourd étant venu à son contact à contresens.

La nouvelle émane du parquet du Havre. Mercredi matin, suite à un accident survenu au niveau de la rocade avec un poids lourd qui évoluait à contresens, le conducteur d'un véhicule léger a trouvé la mort. Le procureur de la République de la ville François Gosselin n'a "pas exclu" un lien entre ce drame et les différents blocages observés au Havre par les opposants à la loi Travail.

Cité par nos confrères du Figaro, M. Gosselin a ainsi indiqué qu'"avec beaucoup de conditionnel, ce serait pour contourner un barrage" que le camion aurait emprunté la rocade dans le sens contraire à sa position. Les pompiers ont quant à eux précisé que le choc s'est produit aux alentours de 6h30.

Accident mortel au Havre : possible lien avec les blocages

Toujours selon les soldats du feu, l'accident a touché deux véhicules légers, occasionnant un mort et un blessé léger. Cette dernière victime, âgée de 37 ans, a été transportée à l'hôpital. Le parquet du Havre a également fait savoir de son côté que le chauffeur du poids lourd, 45 ans, a lui aussi été hospitalisé, légèrement blessé et en état de choc.

Une enquête ouverte par le procureur de la République

Le procureur de la République a ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances exactes des faits. Des opposants au projet de loi travail de Myriam El Khomri continuent de bloquer les principaux points d'accès au Havre en ce mercredi matin, même si la préfecture souligne que l'accès nord n'est pas concerné.

Les barrages se veulent toutefois moins nombreux que mardi, où seize barricades avaient été mises en place contre sept aujourd'hui. La contestation se veut particulièrement vive au Havre, où, jeudi dernier, des manifestants sont même allés jusqu'à saccager la permanence de la députée socialiste Catherine Troallic. Le secrétaire de la section locale du PS au Havre Mathieu Brasse s'est dit "écœuré" par ces actes.

Crédits photos : jean schweitzer/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus